Accueil / ACTUALITES / LES PRÉCISONS D’ABDOULAYE DIOUF SARR : « En 2015, nous avons payé 2 milliards 500 millions d’arriérés de salaire »

LES PRÉCISONS D’ABDOULAYE DIOUF SARR : « En 2015, nous avons payé 2 milliards 500 millions d’arriérés de salaire »

La grève de 72 heures entamée par l’Intersyndicale des travailleurs des Collectivités locales a fait réagir le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire. « En décembre 2015, nous avons payé 2 milliards 500 millions d’arriérés de salaire », a-t-il précisé dans un communiqué parvenu à nos soins.

Le ministre de la Gouvernance locale a réagi, hier, à la grève des travailleurs des Collectivités locales tout en reconnaissant d’emblée que celle-ci est due à un problème d’information et d’incompréhension. « Des difficultés ont certes été enregistrées dans le fonctionnement de certaines Collectivités locales, mais l’État, très sensible, a pris les mesures idoines en vue de trouver des solutions », a-t-il promis. En effet,  rassure-t-il, le protocole d’accord, qui a reçu l’approbation de certains ministères, sera finalisé à la suite de la validation de l’étude relative à l’incidence financière de la mise en place de la fonction publique locale. « La phase 1 vient de faire l’objet d’une évaluation et nous sommes  en train de finaliser les documents à communiquer au Premier ministre pour les besoins du Conseil interministériel qui sera spécialement consacré aux ajustements à apporter à la première phase et à la  mise en perspective de la phase 2 de la réforme », a-t-il ajouté. Mais, auparavant, rappelle-t-il, pour la gouverne des  travailleurs, des dotations exceptionnelles ont été mises en place par l’Etat pour aider les Collectivités locales en difficulté à prendre en charge, régulièrement les salaires de leurs travailleurs et autres dépenses de fonctionnement.  Ainsi, en 2014, les montants ci-après ont été dégagés, notamment 417  millions  F Cfa pour régler les arriérés de paiement de salaires du personnel des anciennes régions de Dakar, Diourbel et Kolda, 1  milliard de nos francs a été réparti  entre les 42 départements ainsi que les villes et les communes de la région de Dakar. En 2015,  poursuit le ministre, plus précisément au mois de décembre, une dotation complémentaire de 2 500 000 000 F Cfa a été dégagée pour le règlement des arriérés de salaire et certaines autres charges de fonctionnement. Sous ce rapport, clarifie-t-il,  tous les salaires des agents des communes affectées par le redéploiement du personnel des anciennes régions et villes, ont été payés. À l’en croire, ces mesures s’inscrivent dans le maintien des emplois et la sécurisation des salaires des agents des Collectivités locales, en attendant la mise en place de nouveaux mécanismes de financement tels que proposés par le comité de pilotage chargé de la formulation de l’Acte III de la décentralisation. Pour finir, le ministre Diouf Sarr en appelle au sens des responsabilités des exécutifs locaux et des membres de l’Intersyndicale des travailleurs des Collectivités locales.

Mouhamadou BA

Share This:

À voir aussi

REMISE DE CHEQUE AU COPEKX Le Meds offre 2 millions F Cfa à l’Association des enfants autistes

Le Président du Mouvement des entreprises du Sénégal a remis, hier, un chèque de deux …