Les prix de denrées stables, sauf la pomme-de-terre et l’oignon

Le marché Central de Louga, plus grand espace commercial de la commune, est marqué durant ce mois de Ramadan, par une stabilité des prix des denrées alimentaires, à l’exception de la pomme-de-terre et de l’oignon local, dont les prix enregistrent une hausse. « Le kilogramme de pomme-de-terre et d’oignon local est passé respectivement en cette période de 300 à 500 Francs et de 250 à 350 Francs », indique Ousmane Fall. Ce jeune vendeur de légumes tient une boutique au marché Central de Louga. Comme lui, Doudou Ndiaye vend également des légumes. Il confie lui aussi avoir observé une flambée des prix de l’oignon local et la pomme-de-terre. « C’est d’ailleurs ce qui explique cette légère hausse des prix enregistrée sur ces produits », explique-t-il. « En revanche, les prix du manioc et de la patate douce restent inchangés », relève-t-il. Ces deux produits s’échangent respectivement à 500 F Cfa et 300 F Cfa le kilogramme. Et ils coûtent un peu plus que le chou et la carotte, vendus selon Mamy Sarr, une ménagère, à 250 Francs le kilogramme. « Quant au prix du kilogramme de piment, il est toujours à 2500 Francs Cfa le kilogramme, son prix reste aussi inchangé », confie-t-elle.

Munie d’un panier rempli de condiments, Mme Sarr estime que ces prix sont jugés « abordables » par les clients. « En ce mois de Ramadan, le marché de Louga est bien ravitaillé en denrées alimentaires de toutes sortes. Mais, là où le bât blesse, c’est le prix de la pomme-de-terre qui a connu une augmentation », déplore-t-elle.  Lala Fall, ménagère elle aussi, déplore le fait que les détaillants augmentent parfois le prix de certaines denrées selon leur bon vouloir. « C’est le cas du prix du kilogramme de l’oignon local et de la pomme-de-terre », dénonce la jeune ménagère, qui souhaite de tout cœur que le prix de la pomme-de-terre ne flambe pas encore d’ici la Korité. « N’empêche, nous remercions le bon Dieu pour l’approvisionnement du marché en légumes », ajoute -t-elle.

Sidy THIAM (Correspondant à Louga)

Voir aussi

MUTATION DU PAYSAGE ECONOMIQUE MONDIAL- Le Fmi envisage une normalisation de la politique monétaire

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit maintenant une relance budgétaire à court terme et une …