ACTUALITE

Les raisons de l’attaque de Samuel contre Idy

  • Date: 27 juin 2016

Toutes les personnes qui furent de la « wadié »et dont les noms ont été évoqués dans la traque de biens mal acquis devraient pour elles – mêmes , pour l’éthique et pour l’avenir , se taire et observer. Me Ousmane Ngom en parle trop en ignorant que son cas afflige toute la Nation. Et voilà Samuel Sarr dont le nom est intimement lié à l’argent sale qui parle comme s’il est dans le cercle des décisions. Il peut aisément s’en prendre à Idrissa Seck. C’est son affaire car celui ci étant un adversaire. Mais évoquer un prococole de reubeuss est une argutie d’arrière garde. Pour un libéral, le débat est ailleurs: l’économie nationale, le taux de croissance qui s’élève sans qu’il ait une élévation  du niveau de vie des citoyens , la crise scolaire, etc.Un défi est lancé: qui a entendu Samuel Sarr élever la voix pour poser sur la table un problème social ou économique qui pèse sur la vie des sénégalais. Un homme politique animé d’ambition pour son pays a le devoir de s’ériger en sentinelle et non querelleur sans aucune idée féconde qui galvanise et porte de l’avant. Il attaque Idrissa Seck juste pour se positionner dans les prochaines retrouvailles de la famille libérale dont l’unique adversaire à abattre est Idrissa Seck.

Mais, ce qui est triste est que Samuel Sarr disparait de la circulation et ne se manifeste que parce que les effluves de l’extinction de la CREI se font sentir.Il ne faut pas s’en affliger. Il faut en rire aux éclats c’est de la pire comédie.

DOMOU REWMI

1 Comments

  1. drianke massage

    saflaye

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15