Accueil / Uncategorized / Les tendances TV pour 2016 : course aux pixels et démocratisation de l’OLED
La TV de 2016 (et plus) sera en ultra-haute définition et OLED.

Les tendances TV pour 2016 : course aux pixels et démocratisation de l’OLED

La télévision à ultra-haute définition n’en est assurément qu’à ses prémices. Alors que les écrans 4K commencent tout juste à se démocratiser et à voir leur prix baisser, les premiers modèles 8K sont bientôt attendus en magasin. Face à cette inlassable course aux pixels, certains fabricants misent aussi sur la diode électroluminescente organique (OLED) pour proposer une qualité d’image optimisée.

Des TV 8K bientôt en boutique

À l’automne 2015, Sharp a commercialisé au Japon sa première télévision 8K (référence LV-85001), d’une définition record de 7.680×4.320 pixels. Ce modèle est vendu quelque 16 millions de yens, soit l’équivalent d’environ 120.000 euros. Il s’agit d’un écran de 85 pouces propose quatre entrées HDMI, un taux de contraste de 100000:1 ainsi qu’un angle de vision de 176 degrés. Bien qu’aucun programme ne soit encore disponible pour ce format, le phénomène devrait prendre de l’ampleur et de nombreux modèles devraient être dévoilés en avant-première au prochain CES à Las Vegas (États-Unis) en janvier 2016. Jusqu’à présent, seuls Samsung et LG ont également présenté des prototypes de TV 8K, sans pour l’instant s’être lancé dans leur commercialisation. Le 8K correspond à une résolution 16 fois supérieure au Full HD classique (1920×1080 pixels).

C’est peut-être du smartphone que viendra l’escalade, Samsung travaillant apparemment sur écran à la définition record de 11K. L’intérêt de disposer d’un écran d’une telle définition, de l’ordre de 11.264х6.336 pixels, serait de pouvoir créer l’illusion de la 3D, sur smartphone ou TV, sans l’aide d’un périphérique externe. Une telle définition permettrait par exemple de rendre compte des reliefs ou de détails insoupçonnés jusqu’alors.

Le pari de l’OLED

Outre l’augmentation exponentielle du nombre de pixels à l’écran, 2016 pourrait être une année charnière pour l’utilisation d’écran à base de diode électroluminescente organique (OLED). Cette technologie, qui n’est pas nouvelle, présente de très nombreux avantages, à commencer par des niveaux de noir et un taux de contraste élevés, chaque pixel ayant la possibilité de s’éteindre entièrement. L’OLED permet d’autre part d’obtenir une luminosité plus importante que sur un écran LCD classique. Dans l’absolu, les téléviseurs OLED peuvent adopter un design extrêmement fin, de l’ordre de quelques millimètres seulement, laissant même entrevoir la possibilité de créer des écrans relativement souples. À l’inverse, les matériaux utilisés peuvent se dégrader plus rapidement et sont davantage sensibles à l’humidité.

Pionnier du genre, LG propose aujourd’hui plusieurs modèles de TV OLED à écrans plats ou incurvés en Ultra HD. D’autres constructeurs, comme Panasonic, suivent le mouvement tandis que certains, à commencer par Samsung et Sony, sont plus timides sur le sujet alors qu’ils s’étaient également aventurés sur ce terrain il y a quelques années.

le parisien.fr

À voir aussi

Les médias Français accusent Pogba de faire un Bras d’honneur

Tout commence avec une photo diffusée par un journaliste de BeIn Sports tard dans la …