Education

Les vérités de Mary teuw Niane suite aux événements de l’Ucad «Le système est aujourd’hui marqué par des errements à différents niveaux»

  • Date: 3 août 2015

À l’Ecole polytechnique de Thiès (Ept) où il était venu présider ce week-end la cérémonie de sacre de la promotion sortante, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche est revenu sur les incidents survenus la veille à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad). Mary Teuw Niane les a condamnés avant de relever des errements et une absence de prise de responsabilité à différents niveaux au sein de l’école.

La visite du chef de l’État, Macky Sall, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) a été émaillée par des jets de pierre. Une situation vigoureusement dénoncée ce week-end à Thiès par le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Mary Teuw Niane affirme d’emblée qu’il ne peut pas concevoir qu’un individu encore moins un étudiant ose lancer des projectifs à un chef de l’État. Lorsque le président de la République vient rendre visite à l’université, il y a un esprit civique qui doit prévaloir. «Certaines choses sont inacceptables dans une République», tonne-t-il avant d’en appeler à la responsabilité de tout le monde. «Il est important que notre société se réveille et que les parents jouent leur rôle. Les enfants, il faut les éduquer. En tout cas, nous leur dirons toujours la vérité. Ils peuvent nous huer, c’est leur problème, mais la vérité nous la dirons et c’est chaque fois l’intérêt de l’école. L’école est marquée aujourd’hui par des errements, une absence de prise de responsabilité à différents niveaux. Et cela interpelle tout le monde, l’État, les chefs religieux, les parents, les enseignants, les encadreurs, etc. Il faut un sursaut car jeter des pierres, barrer des rues, ce n’est pas la mission d’un étudiant, ni celle d’un jeune qui veut son avenir. Mais la difficulté est qu’il y a 10 à 20.000 étudiants qui sont là et qui ne devraient pas y être. Le système prendra le temps de les digérer et quand ils partiront, il reprendra tout son souffle. Évidemment, il s’agit d’une situation à gérer dans la concertation, mais aussi dans la fermeté», peste-t-il. Selon le Pr Mary Teuw Niane, le Président Macky Sall s’est rendu  à l’université, parce qu’il aime l’enseignement supérieur dont il est un produit lui-même. Ainsi, il devrait être accueilli dans un esprit citoyen et qui colle à la dynamique de transformation de l’enseignement supérieur en cours. Selon le ministre de l’Enseignement supérieur, «l’Ucad et l’enseignement supérieur de manière générale devraient être fiers d’avoir un Président, qui est à 100% un produit de son système. Chaque étudiante et chaque étudiant devrait se dire, voilà un modèle que je dois suivre et un modèle qui me dit qu’en restant au Sénégal, j’ai la possibilité de suivre une ascension sociale qui me conduira jusqu’à être peut-être un jour Président de la République du Sénégal». Pour Mary Teuw Niane, le chef de l’État est en tout cas en train de créer ces conditions à travers les 5 infrastructures mises en place, en l’occurrence la deuxième cité des enseignants avec 140 appartements, la réhabilitation des amphithéâtres, le démarrage de la construction sur 10 mois du programme 100 salles de travaux pratiques pour les universités, l’inauguration des trois pavillons d’hébergement de 1044 lits et qui représentent 30% du disponible aujourd’hui.

L’As

 

 

 

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15