L’État doit 3 milliards à l’hôpital Principal

Dans le cadre de l’exécution du Plan Sésame, système de soins gratuits pour les personnes âgées mis en place sous Abdoulaye Wade, l’État traine une dette colossale au niveau des structures de santé publique. Sur les 4 milliards de francs CFA représentant le montant global de la facture, 3 milliards sont dus à l’hôpital Principal.

Et pour cause. Cet établissement de santé, explique Cheikh Ababacar Mbengue, le directeur général de l’Agence de la Couverture maladie universelle (CMU), dans un entretien paru dans Wal fadjri de ce mardi, dispense les meilleurs soins. « C’est comme si le maire d’une ville décide le jour de l’indépendance de rendre gratuit l’accès à tous les restaurants de sa commune.

Évidemment les populations vont se ruer vers les restaurants les plus huppés et non pas vers les gargotes », a-t-il représenté dans les colonnes du même journal.

Voir aussi

SANTE Un programme de 180 milliards de francs CFA au chevet des populations

  Pour améliorer davantage  la santé des populations au Sénégal, l’Agence des Etats Unis  pour …