POLITIQUE

« L’État doit réintégré les deux policiers » Cheikhna Keita

  • Date: 28 août 2015

 

La réinsertion s’impose pour Tombon Waly et Saliou Ndao. C’est la conviction de Cheikhna Keita qui s’est prononcé sur la libération des deux policiers sortis de prison mercredi dernier, après avoir bénéficié d’un non – lieu du doyen des juges. A en croire l’ancien directeur général de l’Ocrtis sur les ondes de la Rfm, si la justice n’a pas retenu leur culpabilité, ils doivent être réintégrés. Maintenant, précise-t-il,  « si l’administration policière leur reproche quelque chose, une faute très professionnelle et qui n’a rien à voir avec cette affaire de justice, là je ne peux pas en juger. Ils doivent être indemnisés, parce qu’ils ont subi un préjudice ».  « L’Etat poursuit- il  doit se préoccuper de remettre à l’aise ces deux policiers, de les réhabiliter. Maintenant si l’Etat ne réagit pas, ils peuvent déposer plainte pour réclamer une indemnisation juste et méritée », estime l’ancien commissaire de police.

Rewmi.com/FBF

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15