Accueil / ACTUALITES / L’Etat veux promouvoir le plein emploi, selon Mame Mbaye Niang

L’Etat veux promouvoir le plein emploi, selon Mame Mbaye Niang

La nouvelle politique nationale de l’emploi initiée par les pouvoirs publics vise à promouvoir le plein emploi en stimulant la croissance et le développement économique, a indiqué, jeudi à Dakar, le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang.

 ‘’Notre ambition est, dans le cadre d’un dialogue social permanent, faire de la promotion de l’emploi et du travail décent un instrument de la croissance, d’élever le niveau de vie, de répondre aux besoins de main d’œuvre et de résoudre le problème de chômage et du sous-emploi’’, a-t-il soutenu.
Mame Mbaye Niang, qui présidait un atelier sur le projet de validation de la nouvelle politique nationale de l’emploi, indique que la mise en oeuvre de cette politique permettra de contribuer à garantir un travail à toute personne disponible et en quête de travail.
Dans cette perspective, souligne-t-il,‘’ la vision de la politique nationale de l’emploi est, sur le long terme, la réalisation du plein emploi durable des ressources humaines nationales et, à moyen terme, la réduction du chômage.’’
Selon M. Niang, l’objectif général de la politique nationale de l’emploi est l’appui à la création massive d’emplois dans tous les secteurs économiques, dans toutes les collectivités locales et pour toutes les catégories socioprofessionnelles.
Il ajoute que la création d’emplois en faveur des jeunes et des femmes constitue la priorité absolue de la politique nationale de l’emploi.
Mame Mbaye Niang a également rappelé la mise en place, par son département, d’un programme d’appui à la promotion de l’emploi moderne dans l’agriculture, la pêche et l’élevage.
L’objectif consiste à lutter « contre la pauvreté dans les zones de concentration des activités visées ».
Le vice-président du Conseil national pour le patronat, Aimé Sène, a invité les pouvoirs publics à créer des emplois décents pour assurer le progrès dans les entreprises sénégalaises.
‘’Pour le patronat, le chantier de l’emploi doit être une priorité. L’avenir de la jeunesse est dans l’emploi, et les entreprises sont en quête de ressources humaines pour apporter leur partition au développement’’, a indiqué Aimé Sène.
Il a par ailleurs exhorté les ministère en charge de l’Education et de la Jeunesse à fournir des informations fiables sur la productivité ainsi que les possibilité d’obtention d’un emploi décent.

Share This:

À voir aussi

AMÉLIORATION DE L’ÉDUCATION A ZIGUINCHOR Un financement total de 10,211 milliards F Cfa d’investissements positionné

 «Entre 2017 et 2020, il est prévu un financement total de 10,211 milliards F Cfa …