téléchargement (2)

L’hôpital Principal de Dakar va passer à un niveau 4 de référence internationale

L’hôpital Principal de Dakar s’est doté d’un plan stratégique 2016-2020 qui devrait le faire évoluer vers un hôpital moderne de niveau 4 de référence internationale. Des réalisations à court, moyen et long terme seront effectuées par une équipe conduite par le médecin chef de l’hôpital, le Général de brigade Bakary Diatta dont la rigueur dans la gestion est de notoriété. 

Faire de l’hôpital Principal de Dakar un hôpital de référence sous-régionale en perpétuelle mutation, c’est l’ambition de la nouvelle équipe conduite par le médecin général de brigade, Bakary Diatta, dès son installation. Placé au niveau 3 sur la pyramide sanitaire du Sénégal, l’hôpital Principal de Dakar s’est doté d’un plan stratégique 2016-2020  pour mieux jouer sa partition et apporter la pierre la plus précieuse à l’avènement de Dakar medical center. Ce plan est en parfaite cohérence avec toute l’efficacité dictée par lettre de politique sectorielle de développement du ministère des Forces armées et destinée à porter la vision du Président de la République, Macky Sall, chef suprême des Armées.

Ledit plan, à terme, permettra à la structure sanitaire de passer au grade d’hôpital de référence niveau 4 international. Mais pour ce faire, il faut deux critères majeurs pour être éligible à ce niveau. Il s’agit de la mise en place d’une unité de cardiologie interventionnelle et la mise en place d’un centre des brûlés. Dans sa nouvelle politique, l’hôpital Principal de Dakar va aussi soutenir les forces de défense et de sécurité en mettant en place deux axes stratégiques : la gestion des blessés de guerre et des afflux massifs ; la médecine préventive et curative.

“ Réorganisation du service des urgences ”

Sur le plan architectural, ce plan permettra aussi, à court terme, d’envisager la réorganisation du service des urgences déjà effective, permettant de réduire à -85% le taux de mortalité et de diminuer les hospitalisations impossibles de -68%. A moyen terme, le projet d’autonomisation en énergie et en eau est également envisagé en 2016-2017, ainsi que la mise en place du centre de consultation externe, etc. A travers ce plan stratégique 2016-2020, la nouvelle équipe, sous la houlette du médecin Général de Brigade, Bacary Diatta a déjà à son actif l’amélioration de l’accueil et la prise en charge des urgences à court terme, ainsi que la réduction des temps d’attente. Des changements ont d’ailleurs été apportés aux services d’accueil pour un traitement plus humain des malades. Ces nouvelles mesures vont concourir à améliorer les méthodes thérapeutiques interventionnelles dans les domaines radiologiques, cardio-vasculaires, en chirurgie orthopédique, entre autres. Des réalisations sont notées en seulement 6 mois d’exercice. C’est le cas du centre d’exploitation fonctionnelle, Boufflers, l’orthopédie, la cellule accueil information, entre autres.

Cheikh Moussa SARR

Voir aussi

telechargement

AFFAIRES JUDICIAIRES ET PETRO-TIM, REVENDICATIONS SYNDICALES, INONDATIONS ET DESARROI SOCIAL… Un Etat dans tous ses états

Le Macky est débordé. Les exigences sociales sont alarmantes. Le désenchantement prend de l’ampleur. Le …