Accueil / POLITIQUE / LIBÉRATION DE KARIM WADE Le MAC pour une amnistie totale

LIBÉRATION DE KARIM WADE Le MAC pour une amnistie totale

Le Mouvement pour l’Action et la Citoyenneté (MAC), une formation politique que dirigeait le défunt  Demba Dia, s’est réuni, hier,  pour se prononcer sur l’actualité  de la semaine, qui reste dominer par la crise scolaire et la libération de Karim Wade. Sur ce dernier sujet, le Mac cautionne la libération de Wade-fils pour la  stabilité politique et économique du pays.

Pendant que le Parti démocratique sénégalais (PDS), et l’Alliance pour la République (APR) se disputent sur quel format adopter pour la libération de l’ancien ministre d’État, Karim Wade, le parti de feu Demba Dia opte pour une amnistie totale. Pour le Secrétaire national chargé de la communication du Mouvement pour l’Action et la Citoyenneté (MAC), Mamadou Sall, «  avec le recul, le MAC qui a toujours récusé la CREI, demande au président Macky Sall de l’amnistier compte tenu du vide qui caractérise ce dossier ». Il se garde de revenir sur les péripéties du procès et  la condamnation de Karim Wade, « mais se convainc, aujourd’hui, que sa libération est devenue une demande sociale que le président Macky Sall a décidé de satisfaire. Mais cet élargissement de Wade-fils devra se faire via une amnistie à laquelle les députés du PDS et ceux de l’APR devraient inviter leurs collègues non-inscrits et des autres partis représentés à l’Assemblée nationale afin que rien ne puisse s’y opposer ».

C’est dans le même sillage que des responsables et jeunes du MAC ont salué les retrouvailles de la grande famille libérale qui sont gages de paix et stabilité socio-politique de notre pays.  Sur un autre registre, le parti de feu Demba Dia se félicite également des médiations successives réussies par le porte-parole du khalife général des Tidianes Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine et celui du khalife général des mourides Serigne Bass Abdou Khadre, notamment auprès des syndicats d’enseignants qui ont permis d’arriver à un début de solution de la crise scolaire.

Ibrahima Khalil DIEME

À voir aussi

Rwanda : Paul Kagame prête serment

Devant des milliers de Rwandais et de très nombreux chefs d’État africains, Paul Kagame a …

Présidentielle 2019- la résistance contre Macky s’organise autour de la société civile

Le Mouvement Yen a marre reprend du poil de la bête.  Dépité et  courroucé par l’incurie …

Un commentaire

  1. pour quoi AMNESTIER un voleur qui a piillé les ressources du pays? karim est qui? il a fauté, il doit payer. Mais les marabouts n’ont qu’a s’occuper de la religion et des problemes religieux( 2 korites, 2 tabaskis etc), au lieu de prendre le President en otage.
    L’instabilité du senegal debutera à la libeeration de Karim car les mecontents seront nombreux, les agresseurs n’ont plus de gene, les detournements de deniers publics seront abusés et rien n’y sera car un voleur de col blanc a été libéré, bref les conséquences seront incalculables et j’ai peur que le senegal bascule. Que Dieu nous en garde, certes mais l’injustice de liberer un seul au detriment d’autres qui n’ont été qu’accusé ou commis un delit mineur, mais croupissent en ce moment. pourquoi ce traitement de faveur pour un seul homme. Est ce que cela vaudrait l’INSTABILITE DU PAYS? ALORS MACKY REFLECHIS ET ANALYSE AVANT DE T’Y PRENDRE.
    A BON ENTENDEUR SALU. ON EST EN JUIN ET LE 23 JUIN DE WADE EST DANS LA MEMOIRE. DONC BIN BINE