Accueil / SPORT / Ligue 1 le baptême de Niane à Metz

Ligue 1 le baptême de Niane à Metz

Le jeune attaquant sénégalais, Ibrahima Niane, a connu des premiers pas difficiles en Ligue 1, avec peu de fenêtres de tir et une défaite contre Guingamp à l’arrivée (1-3).

Ses derniers mots, ce mercredi, ont trahi une vague inquiétude. « Je n’ai pas fait trop de fautes ? » Ibrahima Niane jugeait bon de s’enquérir de son niveau de français, très propre au demeurant, mais l’attaquant sénégalais n’était pas précisément convoqué pour un examen de langage. Après un petit mois de présence en Moselle, il était plutôt question de son intégration dans le vestiaire du FC Metz et de son regard sur une ville et un championnat qu’il découvre. La semaine passée, Milan Bisevac expliquait que ce jeune avant-centre, venu à la suite d’Ismaïla Sarr, pouvait être lesté d’une pression, après la révélation fulgurante de son prédécesseur. « Car il a le devoir de faire mieux », suggérait le capitaine. Si cet héritage a un poids, Niane ne l’a jamais laissé transparaître. Il a plutôt parlé plaisir, comme un garçon « à l’aise, content d’être là ». Et s’il est resté en contact avec Sarr, il rappelle d’abord que « d’autres joueurs sont toujours là », à Metz.

«Je n’aime pas perdre »

Ibrahima Niane a rencontré « des bons mecs », dans le vestiaire. « Surtout les grands. » Comprendre les plus âgés. En guise de bizutage, le Sénégalais a d’ailleurs troqué la chanson rituelle par une danse du pays. Il a aimé l’accueil, mais confesse quelques nuits difficiles pour commencer. « Le décalage horaire m’a posé problème pour dormir… Là, ça va mieux. » Désormais, le meilleur buteur de la D1 sénégalaise connaît surtout la Ligue 1. Il a joué 32 minutes face à Guingamp, samedi dernier. Sans grand succès (1-3). « Un premier match difficile », pour résumer. Niane développe : « Le fait de rentrer à ce moment-là, alors qu’on n’avait pas la possession, ce n’était pas simple. J‘ai débuté sur un côté avant de revenir dans l’axe. Ce n’est pas un problème, je peux jouer sur les deux postes, mais l’équipe jouait un peu bas et on avait peu de ballons devant. Franchement, je suis déçu. Je n’aime pas perdre… » Finalement, les premières impressions officielles pondèrent les attentes nourries par la réputation flatteuse de l’attaquant et son but splendide en amical, face à Crystal Palace (1-1). Lui ne s’alarme pas. Le temps jouera en faveur de son adaptation. Pour l’heure, il apprend. Et constate la différence en L1. « Par rapport au Sénégal, dit-il, c’est très fort. Tactiquement surtout. Et si tu ne te concentres pas, tu es mort. » Philippe Hinschberger a réclamé de la patience avec ce jeune élément qu’il n’entend pas lancer trop vite dans le grand bain. Niane lui-même ne revendique rien. « Si je peux marquer 40 buts, tant mieux. Si c’est 10, ça me va aussi. Mais je ne me suis rien fixé. Mon premier objectif, c’est de jouer, de faire partie de l’équipe. » Chaque chose en son temps.

Source : Républicain-lorrain

À voir aussi

Aliou Cissé sermone Diao Baldé KEITA «Une équipe, ce n’est pas seulement les 11 de départ »

Diao Baldé Keita n’a pas bien apprécié d’être remplacé lors du dernier match des Lions …

Afrique du Sud- Aliou Cissé reprend les mêmes dont Mané, ‘’prêt à 100%’’

Pour la double confrontation décisive contre l’Afrique du Sud les 10 et 14 novembre, dans …