Accueil / Uncategorized / Ligue des champions: Le Milan AC sacré pour la 7e fois

Ligue des champions: Le Milan AC sacré pour la 7e fois

Pour la septième fois, le Milan AC est devenu champion d’Europe en battant son pire ennemi Liverpool (2-1) en finale de la Ligue des champions mercredi.
On croyait qu’il serait remplaçant: or, Pippo Inzaghi, titularisé, est devenu l’homme du match en marquant les deux buts milanais contre Liverpool, dans la finale d’Athènes. Un doublé de Filippo « Pippo » Inzaghi a permis au Milan AC de conquérir le 7e trophée de son histoire dans un stade comble (63’000 spectateurs) à Athènes.
La revanche réussie

Les Milanais ont, ainsi, pris leur revanche sur la formation anglaise victorieuse face au club lombard il y a deux ans à Istanbul, au terme d’une rencontre au scénario invraisemblable (3-0 pour Milan à la pause, 3-3 après les prolongations, puis victoire des « Reds » aux tirs au but).

Le Real Madrid (9 sacres) est seul à précéder le Milan AC (7 victoires). Menés 2-0 après les buts d’Inzaghi aux 45e et 83e minutes, les Reds de Liverpool ont brièvement repris espoir après un but de la tête de Dirk Kuyt, reprenant la balle au deuxième poteau après une balle déviée sur corner (1-2, 89e). Mais il était trop tard…

Paolo Maldini: comme son père, victorieux en Ligue des Champions! (ben)

Prudence, mère de tous les vices

Instruites par le scenario fou d’Istanbul, les deux équipes entamaient la finale prudemment, chacune consciente du danger représenté par l’adversaire.

Les Reds se créaient les meilleures occasions des 45 premières minutes. Notamment sur une frappe de Xabi Alonso, après un cafouillage de la défense lombarde (27e).

Kaka: et d’un…

Mais l’expérimenté Milan ouvrait le score juste avant la mi-temps, grâce à un coup franc obtenu par Kaka, à 21 mètres du but de Liverpool. Andrea Pirlo enveloppait son ballon, qui heurtait à hauteur du mur l’épaule de Filippo Inzaghi, avant de finir dans les filets anglais de Pepe Reina (1-0, 45e).

Carlo Ancelotti qui avait préféré Inzaghi à Alberto Gilardin pouvait être content de son choix.

Pepe Reina: comme son père, battu en Ligue des Champions… (ben)

… et de deux assists!

Les Reds poussaient également après la pause, se rappelant qu’ils étaient revenus au score à Istanbul grâce à trois buts inscrits en six minutes à partir de la 54e minute du match.

Sur corners et en contre, le Milan AC laissait planer le danger du KO. Il survenait sur une petite balle en profondeur distillée par Kaka: Inzaghi partait seul face à Reina, le feintait pour d’une balle croiser réussir le doublé dans cette finale (2-0, 83e).

Ces 37e et 38es but d’Inzaghi en 66 matches de Ligue des champions sonnaient le glas pour Liverpool qui voyait s’échapper la possibilité de remporter pour la sixième fois le trophée.

Le but tardif sur corner de Dirk Kuyt (89e) ne changeait rien au résultat.


À voir aussi

Maguette Diop renvoie Khalifa et Cie en audience spéciale

Depuis son arrestation le 7 mars dernier, Khalifa Sall est apparu en public pour la …

Richard Gere et Alejandra Silva : Déjà deux ans d’amour malgré les 34 ans d’écart !

Voilà déjà deux ans que Richard Gere et Alejandra Silva filent le parfait amour ! …