SOCIETE

L’imam de la mosquée Mame Rawane Ngom séquestré

  • Date: 5 novembre 2016

Hier, les populations ont séquestré Serigne Amadou Lamine Ngom, imam de la mosquée Mame Rawane Ngom de Saint Louis, contestant son imamat. L’ambiance était indescriptible dans ce lieu de culte. Des fidèles surexcités ont exprimé leur courroux. Ils ont montré leur désapprobation et leur désaccord à l’imamat de Serigne Amadou Lamine Ngom installé par le khalife actuel de Mpal. «Nous n’avons pas confiance en l’actuel imam qui détourne les dons et aumônes destinés à la mosquée. C’est indigne pour un imam qui doit prodiguer de bons conseils et donner le bon exemple», se désole Samba Faye. «Il a détourné récemment la somme de 500 000 que le chef de l’Etat a offert pour les travaux d’entretien de la mosquée », précise notre interlocuteur. Hier, c’est l’insulte d’un Nahim qui a fait déborder le vase. «A la fin de la prière, un des « nahims » a pris le micro à la fin des deux rakas pour insulter publiquement des fidèles, soulignant que Serigne Lamine Ngom a été installé par le khalife et seule la famille de Mame Rawane Ngom dirige l’imamat», signale M. Faye.

L’imam accusé de détournement

Ainsi, ils se sont rués sur le nahim et l’imam qu’ils ont pris en sandwich. Pis, ils les ont séquestrés et bénéficié du soutien des populations environnantes. Pendant près d’une heure, les portes étaient fermées et personne ne pouvait entrer dans les lieux. Les commentaires et les supputations allaient bon train. Certains ont alerté la police, les limiers qui se sont dépêchés sur les lieux avaient du mal à extirper l’imam Ngom et son nahim. Pour leur libération, les agents de la police centrale de Saint- Louis, ont d’abord négocié sans réussir avant de menacer pour ensuite réussir à extirper l’imam par une porte dérobée. Par la suite, l’imam contesté a  été convoyé à M’pal.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15