Accueil / Contributions / L’imam, la mosquée et le mandat (Par Babacar Gaye)

L’imam, la mosquée et le mandat (Par Babacar Gaye)

Monsieur Alioune Moussa Sambeu est libre d’ « être foncièrement contre la réduction du mandat du Président de la République ». En toute liberté, il aurait dû attendre le scrutin référendaire prévu en la matière pour s’exprimer valablement dans le secret de l’isoloir.

Par contre, l’Imam Ratib de la Grande Mosquée de Dakar aurait mieux fait de délivrer à ses ouailles musulmans, un sermon se rapportant plus sur des questions pour lesquelles son avis est d’une pertinence avérée. Il n’a pas été choisi pour son exégèse politique, à moins qu’il en soit ainsi à Dakar.

Même si le Sénégal a connu une « République Lebou », la République démocratique et laïque qui est nôtre ainsi que les usages religieux s’accommodent mal d’un Iman ou d’un ecclésiastique politiquement partisan.

Eid-ul fitr Mubarack

Babacar Gaye, PDS

Share This:

À voir aussi

Des diabétiques testent un « pancréas artificiel » associant smartphone et insuline.

Un « pancréas artificiel » actuellement testé par 45 malades dans neuf hôpitaux en France injecte à …