POLITIQUE

LINGUÈRE LES CADRES DE LA CRC RÉCLAMENT UN POSTE POUR LEUR LEADER

  • Date: 7 novembre 2015

 

Les cadres de la Convergence pour le renouveau et la citoyenneté (Crc) invitent le Président Macky Sall à prendre des dispositions utiles permettant à leur leader, l’ancien député Aliou Dia, d’être plus efficace et performant dans la mouvance présidentielle.

Ces derniers veulent que leur mentor soit promu à un poste de responsabilité. En mars 2015, le leader de la Crc, Aliou Dia, avait rencontré le Président Macky Sall pour discuter des modalités d’une alliance entre son parti et la mouvance présidentielle. Une audience au cours de laquelle le patron des Forces paysannes avait pris l’engagement ferme de soutenir le chef de l’État dans la vulgarisation de sa vision. « Depuis cette date, l’ancien député Aliou Dia ne cesse d’œuvrer pour une large promotion du Plan Sénégal Émergent (Pse) au bénéfice des couches les plus défavorisées. Et ce, en usant de ses nombreux atouts et son aura auprès du monde paysan, des foyers religieux, entre autres ; mais aussi ses différentes sorties dans la diaspora pour la réélection du Président Macky Sall à la prochaine présidentielle. Au Djoloff, le président de la Crc a fait le tour de ses militants pour leur demander de travailler pour la réélection du Président Macky Sall en 2017 avec ses propres moyens », lit-on dans le communiqué rendu public par les cadres de la Crc. Moussa Sakho et Cie invitent le Président Macky Sall à trouver un statut à leur leader, lui permettant de parler en son nom et d’être beaucoup plus opérationnel dans la défense de l’action du gouvernement. « Aujourd’hui, toutes les structures du parti (jeunes, femmes, mouvements) demandent à Macky Sall de nommer notre leader pour qu’il puisse travailler efficacement à la vulgarisation de ses nombreuses réalisations », concluent-ils.

Sidy THIAM

 

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15