téléchargement

LINGUERE Quand ramadan rime avec hausse des prix

A Linguère, ramadan rime avec la hausse des prix des denrées de consommation. Il n’y a pas un seul mois béni du ramadan que les Mauritaniens n’ont pas connu une flambée des prix des denrées de premières nécessités entrainant l’augmentation des dépenses quotidiennes. Depuis l’entame du Jeûne, il faut le double de la somme habituelle pour assurer le minimum vital pour les familles.
Alors que le mois de Ramadan a débuté, la hausse déjà des prix de certaines de consommation hantent le sommeil des ménages qui sont dans l’inquiétude. Le panier de la ménagère n’a jamais été aussi léger que ces derniers jours. Les chefs de Familles ne savent où se donner la tête. En effet, une promenade à travers certains marchés de la place nous a permis de constater. Les prix des oignons, de la pomme de terre ont connu une flambée au grand malheur des démunis. Pour preuve, le prix du kg d’oignon qui coûtait 225 F se vend, en ce premier jour du jeûne à 300 F ; celui de la pomme de terre qui s’échangeait contre 300 F est vendu, en ce moment du Ramadan à 500 F. Hormis la hausse de certaines variétés de produits de première nécessité, il y a également la montée du prix de la viande du bœuf qui est passé de 2000 à 2500 F. Dans les foirails, les moutons et les chèvres sont intouchables avec la conjoncture. Les femmes ménagères, une fois au marché sont confrontées à d’énormes difficultés pour s’en sortir. Les prix des petits ruminants sont passés de 25000 à 30000 F. Idem pour les poulets vendus très chers dans les points de vente. Le moins que l’on puisse dire le Ramadan s’annonce difficile dans bon nombre de ménages dans le département de Linguère. Pour l’instant, les prix grimpent, les populations du Djoloff en pâtissent. La souffrance des ménages deviennent de plus en plus indescriptible. Ajouter cela, la crise financière qui ne cesse de faire des dégâts au sein des populations.

Samba Khary Ndiaye (Correspondant)

Voir aussi

cooperation_senegal-japon

Réhabilitation du port de Dakar: Le Japon injecte 22 milliards

Le Japon vient de mettre à la disposition du Sénégal des financements d’environ 22 milliards …