une-tabaski-ok-2

LISTE DES LEGISLATIVES 2017  Les problèmes de Macky à Dakar

Diouf Sarr, Seydou Gueye, Yaxam Mbaye, Alioune Ndoye. Des personnalités différentes, mais qui partagent la même ambition : diriger la liste de la capitale et battre Khalifa Sall. Absurde objectif ou délire d’une grappe de cadres sans base ? Voilà des problèmes pour Macky.

D’une manière drôle et pathétique, ils avaient fait exploser le baromètre des projections pour les élections du Haut conseil des collectivités territoriales. Comme s’il pleuvait des hommes pour renforcer la liste des grands électeurs de la coalition Benno Bokk Yakaar ! Au finish, ils sont redescendus sur terre pour se mettre face à la réalité de la force d’un homme. Khalifa Ababacar Sall. Alors, à quelques mois des législatives, l’équation revient et devient encore plus difficile à résoudre. Pour le Président Macky Sall, le choix des hommes pour diriger la liste des législatives dans la capitale ne sera pas une chose aisée. Rien que dans son parti, l’Apr, ça bout à toutes les températures, à fortiori dans le camp de ses alliées, notamment au Ps et à l’Afp. Le ponce pilatisme né au lendemain de la sévère défaite dans la capitale, ouvre une plaie dont le temps d’ici aux législatives sera trop court à panser. La dernière rencontre pour recoller les morceaux entre adversaires d’un même camp n’aura rien donné de sécurisant malgré l’opération de charme auprès des médias. Le ministre Diouf Sarr, dont les ambitions de remplacer l’actuel Premier ministre restent encore intactes, a d’autres soucis nés de la défaite dans la capitale devant le Maire de Dakar. La volée de bois vert qu’il a reçue, témoigne qu’au sein de l’Apr, la carte Diouf Sarr est dans la corbeille de l’oubli. On le juge « prétentieux », lui qui n’a gagné « qu’une petite commune. » Même si certains de ses soutiens politiques ont essayé de plaider sa cause, le camp amené par Seydou Gueye, porte-parole de l’Apr et très proche de Macky Sall, ne lui accorde aucune chance. Dès lors, l’axe amené par Yaxam Mbaye, Seydou Gueye, Mbaye Ndiaye, semble tenir la corde. Même si par ailleurs, le ministre de la Bonne Gouvernance pourrait compter sur le soutien non moins négligeant du maire de Dakar-Plateau. Alioune Ndoye, qui a retourné, à la surprise générale, sa veste pour lâcher Khalifa Sall et « atterrir » dans les prairies marron. Tout de même, pour le Chef de l’Etat, les problèmes sont là. A moins qu’une bonne partie de ces prétendants au poste de patron de Dakar, n’hiberne dans son grand « machin », qu’est le Hcct.

Pape Amadou Gaye

Voir aussi

Rama-Yade-300x193 (1)

FRANCE-AFRIQUE Rama Yade cherche à se faire sponsoriser par des palais africains

L’ex secrétaire d’état aux Droits de l’Homme sous Nicolas Sarkozy, Rama Yade, entame ce jeudi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *