telechargement-3

LITIGE FONCIER L’opérateur économique Bada Thiam et des mécaniciens devant le juge demain

Tous les regards des habitants du quartier des nécessiteux d’HLM Montagne seront tournés demain vers le tribunal de Dakar où  aura lieu le procès tant attendu entre l’opérateur économique Bada Thiam et des mécaniciens. Les deux parties se battent pour le contrôle des terres de la cité Montagne.

En réalité c’est un terrain d’une superficie de 329.758 mètres carrés, situé  dans le département de  Dakar, plus précisément dans la zone industrielle de la Sodida. Ce terrain qui appartient à l’Etat du Sénégal, est aujourd’hui source d’un grand conflit dans ce quartier populeux de l’arrondissement de Grand-Dakar. En effet, cette zone inhabitée était gérée par la société SONEPI au nom de l’Etat. Cette dite société a octroyé des terrains à des opérations économiques pour y mener leurs  activités durant le régime socialiste.

Selon nos informations, certains de ces opérations n’ont pas jugé nécessaire, dans un premier temps, de venir occuper leurs terrains octroyés provisoirement par l’Etat via la Sonepi. En lieu et place, ce sont des populations, de manière spontanée et irrégulière, qui les ont occupés. Quelques temps plus tard, les  opérateurs boycotteurs sont revenus pour occuper leurs terrains et ont rencontré une farouche opposition des occupants irréguliers. Il y a eu une bagarre qui avait entrainé un mort d’homme. L’affaire a été portée devant la justice qui avait demandé aux opérateurs d’indemniser les occupants irréguliers avant leur déguerpissement. De fil en aiguille, l’affaire a pris du temps et certains occupants ont quitté les lieux, et d’autres non.

Selon nos sources  Bada Thiam fait partie de ceux qui ont récupéré leur terrain. Mais ce dernier est accusé par les mécaniciens et occupants irréguliers de vouloir profiter de cette confusion pour occuper d’autres terres appartenant à d’autres opérateurs économiques et occupants irréguliers. En plus, ces derniers ont refusé de quitter la zone. Car, pour eux, Bada Thiam s’est autoproclamé propriétaire de leurs terrains. Ce dernier, pour obtenir gain de cause, a porté devant les tribunaux l’affaire qui sera jugée demain.

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *