Accueil / POLITIQUE / LOCALES-SUPERVISION : Les observateurs de la société civile africaine recommandent le bulletin unique

LOCALES-SUPERVISION : Les observateurs de la société civile africaine recommandent le bulletin unique

La mission d’observation électorale de la société civile africaine, présente lors des locales du 22 mars dernier, a invité, mercredi à Dakar, les acteurs politiques à travailler ‘’pour l’instauration du bulletin unique’’, en lieu et place de ‘’la pléthore de bulletins, fastidieuse à l’électorat’’.

Source : APS

Dans un ‘’communiqué préliminaire’’ rendu public le même jour à l’occasion d’une rencontre avec la presse, les observateurs de la société civile africaine considèrent que le scrutin de dimanche ‘’s’est déroulé de manière régulière, transparente, selon les normes internationales dans sa globalité et ceci malgré des conditions d’organisation relativement satisfaisantes’’.

Pour pallier ‘’les insuffisances relevées’’ lors de ce scrutin, la mission de la société civile africaine a recommandé ‘’la poursuite du renforcement de la sensibilisation auprès des électeurs surtout ceux analphabètes sur le mode de vote complexe des élections locales afin d’éviter les lenteurs dans l’accomplissement de leur devoir de citoyens’’.

Les observateurs de la société civile africaine recommandent aussi ‘’la recherche consensuelle de moyens et stratégies idoines pour l’instauration du bulletin unique avec l’effigie ou les sigles uniquement des partis en lice pour compenser la pléthore de bulletins, fastidieuses à l’électorat’’.

‘’Sur la base de la compilation factuelle des fiches’’ de ses 24 membres déployés à travers le pays, la mission a dit avoir constaté fait le constat de ‘’l’acheminement tardif du matériel de vote dans certaines localités’’, de l’ouverture ‘’tardive de certains bureaux de vote allant de 30 minutes à plus de 5heures’’, de ‘’la confusion de transmission des bulletins de vote d’un point à un autre dans certains bureaux de vote’’.

La mission a évoqué aussi ‘’l’insuffisance, la rupture ou la disproportionnalité de documents notamment les bulletins de vote de certains bureaux visités’’, non sans relever ‘’le civisme du peuple sénégalais qui a prouvé en maintes circonstances son attachement viscéral à la démocratie et en sa perpétuation en sortant massivement pour accomplir son devoir citoyen lors de cette joute électorale’’.

Les observateurs de la société civile africaine ont dit avoir également noté ‘’l’engouement, la maturité et la responsabilité du peuple sénégalais au travers de sa détermination à opérer son libre choix dans les urnes, de même que ‘’le vote de qualité dans son ensemble des électeurs ce qui dénote le constant du nombre peu significatif de bulletins nuls au dépouillement’’.

Ils ont par ailleurs appelé la classe politique sénégalaise ‘’à privilégier le dialogue, rien que le dialogue afin de faire conserver au Sénégal son rang de vitrine de la paix sociale et de la cohésion nationale pour un développement durable dans la sous-région ouest africaine’’ en proie à une situation ‘’déjà délétère’’.

Les membres de la mission ont en outre exhorté ‘’tous les acteurs de la vie politique sénégalaise à respecter non seulement le verdict qui découlera des urnes, mais aussi et surtout à se conformer aux dispositions en vigueur en cas de contestations quelconques’’.

A cet effet, ils ont indiqué que ‘’la proclamation officielle des résultats consacrant la volonté de l’électorat exprimée dans les urnes’’ fera l’objet d’un deuxième communiqué ‘’qui sera suivi d’un rapport final détaillé sanctionnant l’ensemble’’ de la mission.

Le scrutin local de dimanche a été notamment marquée par la défaite de la coalition de partis au pouvoir qui a perdu le contrôle de la capitale Dakar et l’ensemble des grandes villes.


À voir aussi

Parrainage : La Cour suprême se penche sur l’arrêté Aly Ngouille, ce jeudi

La Cour suprême Se penche sur l’arrêté Aly Ngouille portant sur le parrainage, ce jeudi. …

Mangara à l’Artp, Seydou Guèye au Coud

Selon les informations de L’Observateur, l’ancien ministre du Budget est pressenti à la direction générale …