index

L’OFNAC rend public son rapport 2014-2015

L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) a reçu 320 plaintes et dénonciations dont l’essentiel provient de la région de Dakar qui totalise 207 affaires, soit 65 % des dossiers. Ces chiffres sont issus de son rapport 2014-2015, rendu public, hier. « Sur la période visée, l’OFNAC a reçu 320 plaintes et dénonciations, dont 114 par lettres, 111 appels au numéro vert et 34 par mail », a expliqué sa présidente au cours de la présentation du rapport qui couvre la première année d’activités de cette structure chargée de lutter contre la fraude et la corruption. Le rapport précise que toutes les régions sont concernées à l’exception de Kédougou. Toujours selon le même rapport, il est noté une récurrence des conflits fonciers, avec près de 50 dossiers. Ils sont suivis des dénonciations et récriminations visant les services de transport terrestre et de sécurité publique.

Le rapport a relevé que les structures publiques sont les plus visées avec 133 plaintes contre l’administration et 75 contre les Collectivités locales. À signaler que dans sa phase de démarrage, l’OFNAC a ouvert 55 enquêtes concernant 100 plaintes et dénonciations pour répondre aux préoccupations des Sénégalais, a expliqué la présidente de l’Ofnac. À cet effet, des rapports d’enquête ont été bouclés dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de l’administration générale, des marchés publics, etc. « Il ressort des informations dans lesdits rapports que, malgré les importantes mesures prises par l’État, la corruption demeure une réalité prégnante dans les affaires publiques », a indiqué Nafi Ngom Keïta.

Voir aussi

8a2558dfbf6da147bac90bb92f410e7d8d79f5db

Keur Momar Sarr: Paris injecte 61 milliards Cfa dans l’usine de traitement d’eau potable

La France, par le biais de l’Agence française de développement va apporter une contribution financière …