Accueil / ECONOMIE / L’ONFP a formé 11 jeunes en pirogue artisanale

L’ONFP a formé 11 jeunes en pirogue artisanale

11 jeunes du quartier de Bayé, une localité située à Bargny, ont été formés en construction de pirogue artisanale. C’est un programme lancé par l’Office national de la formation professionnelle pour un coût global de 11.576.000 de nos francs.

 Le quartier de Bayé (Bargny) est composé essentiellement d’une population de pêcheurs. Cependant, les jeunes dudit quartier rencontrent des difficultés pour trouver un emploi. C’est ainsi que l’Office national de la formation professionnelle (Onfp) a mis sur pied un programme dénommé « Chantier-école ». Selon son Directeur général, Sanoussi Diakité, le chantier-école est une occasion pour ces jeunes de participer à la fabrication d’une pirogue artisanale, d’acquérir les techniques de base et les procédés de construction d’une pirogue. En effet, ces jeunes ont vécu une première expérience dans ce domaine spécifique de « charpenterie marine de pirogue artisanale » qui leur permettra, selon toujours Sanoussi Diakité, à travers un parcours de formation complémentaire, d’accéder à un métier exigeant, passionnant et riche, et qui constitue, en plus, un réel intérêt pour la conservation du patrimoine sénégalais en termes de savoir-faire traditionnels spécifiques à préserver. A l’en croire, le projet : « Une pirogue pour l’insertion des jeunes, l’intégration des femmes et le développement communautaire », c’est aussi la construction d’une pirogue en chantier-école pour développer l’activité de pêche qui fournira du poisson aux femmes transformatrices. Cette activité permettra aux femmes de générer des bénéfices qui permettront le fonctionnement de la maison commune du quartier de Bayé qui sera également construite au cours dudit projet. Il faut dire qu’une enveloppe de 11.576.000 a été dégagée par l’Onfp e pour la formation de 11 jeunes. Ils ont reçu chacun une attestation de fin de formation lors d’une cérémonie qui s’est déroulée, ce week-end, devant les hommes et les femmes de Bayé. Pour la mise en œuvre du projet « chantier-école », l’Onfp a été aidée par ses partenaires, notamment le Groupement des éducateurs sans frontière (Gref), en partenariat avec Enda-Ecopole.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

La  BAD  exclut deux sociétés nigérianes

En l’espace  d’un  mois, la  Banque  africaine de développement a exclu deux sociétés pour pratiques …

Industries alimentaires :La production a chuté de 9,6%

L’activité industrielle est marquée, au mois de mai 2019, par un regain de 4,8% de …