Longue détention préventive- les détenues d’origine casamançaise crient leur ras-le-bol

REWMI.COM- Les détenues d’origine casamançaise de la prison du Camp pénal de Liberté 6 ont lancé un cri de cœur via une correspondance adressée à un journaliste de la radio rewmi.fm, dont elles se disent fidèles auditrices. Elles sont en train de faire les frais d’une longue détention préventive qui les « éloignent de leurs familles respectives ». « Même si certaines d’entre nous ont fauté, d’autres sont innocentes », ont-elles écrit, dans la correspondance. Elles n’en peuvent plus de rester dans leurs cellules sans être fixées. C’est pourquoi, elles en appellent à la plaidoirie de leurs causes auprès des autorités compétentes, mais aussi d’avocats pour être jugées.

Voir aussi

Dernière minute : Yaya Jammeh se rendra en Guinée Conakry

Les choses ont évolué en Gambie. Les dernières informations révèlent que le président sortant Yaya …