ECONOMIE

L’OPPOSITION DÉVOILE LES CONTRATS PÉTROLIERS- ‘’Le Sénégal a perdu plus de 600 milliards FCFA’’

  • Date: 4 octobre 2016

En conclave, hier, au siège du  Grand Parti, le Front pour la Défense du Sénégal, « MANKOO WATTU SENEGAAL », a publié un document sur les contrats pétroliers entre 2012 et 2016. Un manifeste qui mouille toute la famille du Président de la République. Pis, ces contrats auraient faire perdre à l’Etat du Sénégal plus de 600 milliards de nos francs.

C’est la Commission de l’opposition chargée des affaires énergétiques, qui a fait cette énorme révélation sur les contrats pétroliers entre l’Etat du Sénégal et d’autres compagnies pétrolières. Nous avons parcouru ce document explosif de l’opposition, qui retrace l’historique des contrats lesquels révèlent que le Président Macky Sall a signé les décrets 2012-596 et 2012-597 concernant les blocs de Cayar Offshore profond et Saint-Louis Offshore profond, et portant approbation du contrat de recherche et de partage. Petro-Tim Limited s’était engagée pour des dépenses d’exploration à hauteur  de 48 millions de dollars (24 milliards de FCFA) sur le bloc de Saint-Louis et sans doute le même montant pour le bloc de Cayar. Avant la signature de ces décrets, le frère du Président Macky Sall, Aliou Sall a été mandaté par la société Petro-Tim Limited, le 23 mai 2012. C’est fort de ce mandat qu’il a créé Petro-Tim Limited Sénégal, une société anonyme unipersonnelle,  le 4 juillet 2012, avec un apport de 10 millions FCFA ; le Sieur  Aliou Sall étant le seul actionnaire et propriétaire (…)  Le document DOT indique que dans un accord  intitulé « Asset Purchase Agreement », en date du 3 juillet 2014, Petro-Tim Limited a transféré à Timis Corporation  Limited, tous ses intérêts dans les contrats la liant à Petrosen, soit les 90%. Ce transfert a été approuvé par un arrêté du ministre en charge de l’énergie, le 3 juillet 2014 ; le Gouvernement ayant  renoncé à son droit de préemption.  Le Document DOT alors conclut à un accord de transfert  de 60% des intérêts de Timis Corporation à Kosmos Energy Limited. Au total, Kosmos Energy Limited se retrouve avec 60%, Timis Corporation Limited avec 30% et Petrosen 10% ; le Gouvernement renonce à son droit de préemption une deuxième fois ? Dans ce nouvel accord,  Kosmos Energy Sénégal s’engage à dépenser 250 millions de dollars pour faire de la sismique 3D et forer deux puits dans les blocs de Cayar et Saint-Louis.

L’implication de la famille Sall dans le pétrole et le gaz

Selon le député Mamadou Lamine Diallo, « le Président Macky Sall a enrichi sans cause Petro-Tim Limited, devenue Timis Corporation. Cette nébuleuse se retrouve avec au moins 1,2 milliard de dollar, 600 milliards de FCFA, après avoir dépensé en réalité 4 millions de dollars, 2 milliards de FCFA (A prouver). Il est clair que cette société dont on veut cacher les vrais propriétaires, a été créée dans un but spéculatif autour des blocs de Saint-Louis et de Cayar, le caractère prometteur de ces blocs étant connu dans le milieu pétrolier. Dès lors, le puzzle devient clair et on comprend pourquoi le Gouvernement a refusé d’exercer son droit de préemption. » Le petit frère du président Sall a été accusé à tort ou à raison d’être derrière ces sociétés. Mais pour le patron du parti Tekki, « La propriété réelle de Petro-Tim  Limited, filiale de  Petro Asia  Resources  Limited, créée le 6 mars 2012 à Hong Kong, numéro 171 3823, elle-même filiale à 100% de Petro Asia Limited, créée le 11 juillet 2012 aux Îles Cayman numéro 270281, dissoute le 15 septembre 2016, doit être connue du peuple sénégalais. En fait, elle est liée  à la famille du Président,  Aliou Sall », a-t-il révélé au cours d’un face à face entre les leaders de l’opposition et la presse.

Une plainte contre X, Aliou Sall et Frank Timis

Ayant constaté cette énorme perte des ressources financières nationales,  Le Front pour la Défense du Sénégal « MANKOO WATTU SENEGAAL » demande des comptes à Macky Sall et à sa famille. « Il est clair que le Président Macky Sall, au vu de ce qui précède, a commis une faute grave. Il est temps pour lui de s’adresser à la Nation et présenter ses excuses pour avoir laissé son frère Aliou Sall entrer dans cette affaire et se lier à des sociétés offshore domiciliées dans des paradis fiscaux », a exigé le président de la commission économique du Front. Mamadou Lamine Diallo demande au président Sall d’annuler toutes les procédures. « Le Président Macky Sall doit  annuler les procédures contraires aux intérêts du peuple sénégalais  ayant conduit à la confiscation des ressources pétrolières et gazières du Sénégal par une société  dont la propriété réelle reste cachée. Dans le cas contraire, Mankoo Wattu Senegaal  promet d’engager le combat  de résistance populaire et citoyenne pour la défense des intérêts du peuple. D’ores et déjà, Mankoo Wattu Senegaal  a annoncé qu’elle portera plainte contre X, Aliou Sall, M. Wong Joon Kwang, Frank Timis, Kosmos Energy Sénégal dans les juridictions appropriées aussi bien au niveau national, régional qu’international pour enrichissement sans cause au détriment du peuple sénégalais. Ce n’est pas tout. L’action se poursuivra au niveau politique à travers des campagnes de sensibilisation mais aussi au niveau de l’Assemblée nationale sous des formes appropriées.

Ibrahima Khalil DIEME

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15