LOUGA- Les paysans inquiets face au retard de l’hivernage 

 

Les paysans sont de plus en plus inquiets par la rareté et la lenteur de l’évolution de l’hivernage dans le département de Louga.

La rareté des pluies inquiète les paysans lougatois car une grande partie de la population dépend de l’agriculture. « Nous sommes dans une situation sincèrement inquiétante car bientôt la fin du mois de juillet et certains n’ont même pas encore semé du fait du retard considérable de la pluviométrie dans notre zone », se lamente Bamba Dieng, président des Jeunes agriculteurs du département Louga. « Vu le retard de la saison hivernale, même s’il pleut abondamment, nous n’espérons pas trop que les récoltes seront bonnes. Néanmoins, nous conseillons les paysans d’utiliser des semences actives pour au moins espérer récolter quelque chose à la fin de l’hivernage », ajoute-t-il.

Une inquiétude largement partagée par Cheikh Ndiaye qui ironise être un producteur de maïs d’arachide résidant dans la zone du Ferlo. « Je suis étonné et inquiet, mais avec ces deux jours de pluie, je mettrai ma semence sous terre et je compterai sur la bonté divine pour avoir une bonne récolte, sinon, nous aurons du mal à assurer notre survie après l’hivernage », déclare M. Ndiaye.

Les paysans demandent à l’État de poursuivre les recherches pour améliorer les semences actives qui pourront les aider dans ces zones ou l’hivernage peut être souvent trop court.

Sidy THIAM

Voir aussi

PERFORMANCES ECONOMIQUES EN 2016 Plus de 2160 milliards FCFA saisis par le secteur  privé 

Le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, et le secteur privé, continuent leur …