téléchargement (5)

LOUGA- L’histoire d’une femme d’un immigré et sa virginité 

Astou Sow (nom d’emprunt) fait partie des jeunes filles que la vie n’a rien servi mais que la nature a doté des atouts remarqués et remarquables.  Très vite, elle est tombée sous le charme d’un immigré qui a décidé de l’épouser. Mais la joie d’être femme et l’assurance d’un avenir meilleur se sont vite transformées en cauchemar. C’est la désillusion pour Astou Sow qui s’est confiée à la presse. « Mon mari est impuissant et me demande de ne pas le trahir. » C’est dans la tristesse que vit Astou Sow, depuis son mariage, avec son mari émigré qui vit en Europe. Issue d’une famille toucouleur qui ne badine pas avec les vertus, Astou Sow a tenu à garder sa virginité jusqu’au mariage. Agée de 23 ans, elle n’est jamais tombée dans les pièges tendus par ses nombreux soupirants comme ses sœurs, elle attendait sagement, sous l’ombre d’une mère protectrice, l’arrivée du prétendant animé de nobles intentions qui va lui faire découvrir le plaisir d’être femme et mère.

Mais cela, Astou Sow ne saura jamais, du moins pas avec son mari émigré avec qui elle a convolé en justes noces. Après le mariage et les festivités où beaucoup d’argent a été dépensé par le mari, il fallait maintenant passer aux choses sérieuses. « Après le départ des invités et des parents, je me suis retrouvée seule avec mon mari, attendant sagement d’être prise et consommer affectueusement mon mariage. C’est à ce moment que mon mari s’est agenouillé à mes pieds pour me faire savoir qu’il est impuissant. C’est sur décision de ses parents qu’il s’est marié. Mais en réalité, il est impuissant », a fait savoir Astou Sow, les larmes aux yeux. « Il m’a ensuite demandé de lui garder ce secret, car il ne veut pas que ça soit connu par ses parents. Il est prêt à subvenir à tous mes besoins et ceux de toute ma famille, si j’accepte de vivre avec lui et lui garder son secret. Il m’a promis de se soigner pour retrouver sa virilité, je suis toujours vierge après deux ans de mariage », confie Astou Sow.

Sidy Thiam

Voir aussi

thierno_bocoum_rewmi-30-03-2015_02-03-57_0

RÉPONSE AU MINISTRE DU BUDGET-PAR THIERNO BOCOUM

Votre réponse suite à mon interpellation concernant l’affaire de l’ancien ministre délégué Fatou Tambédou est …