téléchargement

LOUGA- Pour une alternative au Programme de santé communautaire

Le Médecin-chef de la région de Louga, Dr Mame Demba Ly, a loué, hier, le travail abattu par le Programme de santé communautaire, souhaitant qu’il puisse continuer ses activités au terme de son mandat de cinq ans. « Ce programme a dépassé toutes les attentes de par ses résultats obtenus », a dit le Médecin-chef, le Colonel Mame Demba Ly à la réunion du Cadre de concertation des acteurs de la santé et de l’action sociale qui a été une opportunité pour faire le bilan du programme appuyé également par World Vision et Plan International. Ledit programme a permis, selon lui, de « disposer de 1068 acteurs communautaires répartis dans 534 Cases de santé où ils ont été d’un apport sans commune mesure ».

Pour Dr Sy, « ces acteurs communautaires qui ont beaucoup aidé dans la prise en charge des femmes enceintes, le traitement du paludisme et de la diarrhée, entre autres pathologies, méritent d’être récompensés ». Quant au Gouverneur, Alioune Badara Mbengue, il a estimé que les résultats obtenus soient en baisse et qu’une alternative doit être trouvée pour profiter encore de ces acteurs en attendant qu’un nouvel organisme s’engage à poursuivre ce projet de promotion de la santé communautaire qui va bientôt prendre fin.

Au cours de cette cérémonie, une feuille de route a été donnée au Cadre de concertation régional en cette journée commémorative de l’acteur communautaire de santé. Des diplômes d’honneur  ont été décernés aux acteurs communautaires à la fin de cette journée qui leur est dédiée.

Sidy Thiam (Correspondant à Louga)

Voir aussi

300x125_0796400d550632a1316d1cd91420f0fb787478f8

Un cas d’infertilité dû à la tuberculose

On pense souvent aux répercussions de la tuberculose sur les voies respiratoires. Mais, mal soignée, …