Accueil / ECONOMIE / LOUGA : Une trentaine de collectivités locales exécutent un budget participatif

LOUGA : Une trentaine de collectivités locales exécutent un budget participatif

Trente collectivités locales de la région de Louga exécutent un budget participatif depuis deux ans, a indiqué le Directeur de l’Agence régionale de développement (ARD), Cheikh Guèye insistant sur les objectifs de transparence et d’implication du citoyen charrié par ce nouveau concept. Il intervenait, hier, à l’occasion du lancement de la deuxième phase du Projet de promotion de la participation citoyenne dans la planification, budgétisation et gestion des affaires locales au Sénégal dénommé Projet Bps. «La région de Louga fait figure de pionnière dans ce domaine et son application ne se fera pas avec beaucoup de problèmes, car trente collectivités locales l’ont déjà expérimentés», a dit M. Gueye. Selon lui, l’objectif global est d’arriver à améliorer l’accès des populations aux infrastructures; équipement collectif et services socio de base. A terme 105 collectivités vont bénéficier du Projet Bps piloté par Enda-Ecopop au nom du consortium d’organisations composées du Programme national de développement local (Pndl), du Programme équité de genre dans la gouvernance locale (Geld), du mouvement citoyen, d’Open Society initiative for West Africa (Osiwa) et de la coopération technique du Sénégal (Cts). Ce projet concerne 45 départements pour un coût de 4.781.750.000 de Francs Cfa, selon un document remis à la presse. Ce projet articule son intervention autour de la recherche d’alternatives pour la promotion de la participation citoyenne pour une gestion transparente, efficace et efficiente des affaires publiques ainsi que la démocratie locale, la formation pour installer des capacités durables d’intervention et de coproduction des actions d’amélioration des conditions de vie et enfin de plaidoyer pour changer qualitativement les politiques publiques. Les technologies de l’information et de la communication (Tic) seront mises à profit pour élargir les cadres de participation citoyenne, favoriser la transparence et la redevabilité et améliorer le recouvrement de la fiscalité locale. Un comité technique d’opérationnalisation sera mis sur pied, comprenant Enda, le Pndl et des partenaires techniques impliqués dans la mise en oeuvre, pour assurer le suivi et le monitoring des activités. Enda-Ecopop animera l’unité de gestion du projet.

 

Sidy Thiam

À voir aussi

UEMOA- Le FMI prévoit une croissance du PIB 6,5%

Une équipe du Fonds monétaire international (FMI), dirigée par Monsieur Boileau Loko, a séjourné à …