En matière de développement d’applications low-code, Microsoft propose déjà PowerApps et Microsoft Flow qui peuvent utiliser les données et les services de sa suite de productivité et de communications Office 365. Mais il faudra désormais considérer aussi l’environnement de développement low-code App Maker de Google pour le développement de logiciels basés sur sa suite de productivité et de communication G Suite.

Plutôt destiné aux équipes commerciales, App Maker peut être utilisé pour des processus comme la soumission de bons de commande et la résolution de tickets d’assistance. App Maker utilise des templates pour construire des interfaces utilisateur qui peuvent être assemblées par glisser-déposer. Ces modèles servent de base aux applications.

Parmi les templates disponibles, on peut citer : 

  • Starter App : ce modèle offre une mise en page d’application dans le genre de Material Style.
  • Material Gallery : comporte des fonctions d’interface utilisateur comme des cartes pour entrer les données et afficher des graphiques et des indicateurs.
  • Document Approval : permet de créer un workflow d’approbation de document.
  • People Viewer : permet de savoir qui est qui dans l’entreprise.
  • Partner Management : sert à gérer une liste de partenaires.
  • People Skills : permet de trouver des collaborateurs en fonction de leurs compétences.
  • Q & A Forum : pour mettre en place un forum de questions/réponses, et discuter de sujets internes.
  • Training Hub : pour suivre la formation des salariés.
  • Project Tracker : pour suivre l’état d’avancement des projets.
  • Travel Approval : pour gérer des demandes de déplacement.

CloudSQL pour la base de données

Les utilisateurs peuvent connecter les apps à des services de Google comme Gmail et Calendar. Les administrateurs peuvent décider quelles applications pourront être exécutées.

App Maker prend en charge le service de base de données gérée CloudSQL de Google, pour les utilisateurs disposant d’un compte Google Cloud Platform. Les utilisateurs peuvent également se connecter à leurs propres bases de données à l’aide de JDBC ou via une API REST. Le service AppMaker est disponible avec les éditions Business, Education et Enterprise de G Suite.