Accueil / ACTUALITES / L’ultime avertissement du  CNRA à D-Média

L’ultime avertissement du  CNRA à D-Média

Le Cnra a enjoint la ZIK FM et la SEN TV à mettre immédiatement un terme à la propagande en faveur du Président Directeur général du Groupe D-MEDIA, en l’occurrence Bougane Guèye Dany. Sen Tv et Zik Fm risquent de s’exposer à des pénalités qui peuvent aller de l’amende à la suspension de l’émission ou du programme, voire au retrait de l’autorisation.

 Le Cnra ordonne au groupe de presse D-Média (Sen Tv et Zik Fm) de cesser de servir de tribune à son Pdg, Bougane Guèye Dany, candidat déclaré à la présidentielle de février 2019, dans la collecte de signatures pour le parrainage. Des agissements qui ne sont pas du goût du Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel (Cnra) qui s’est fendu d’un communiqué pour taper du poing sur la table. Dans un document parvenu à notre rédaction, le gendarme de l’audiovisuel invite Zik Fm et Sen Tv à «mettre un terme à l’utilisation du groupe pour la propagande ou la collecte des parrainages en faveur de son promoteur de Pdg et au détournement de fonction et d’objectif découlant de cette propagande». Cette mise en garde semble être le dernier avertissement de l’autorité de régulation au groupe D-Média. «Le CNRA avait mis en demeure, le 4 septembre 2018, (les deux chaînes) de ne plus diffuser le spot publicitaire appelant à parrainer le promoteur du groupe, (de) mettre un terme à l’utilisation du groupe pour la propagande ou la collecte des parrainages en faveur de son promoteur (et de) mettre un terme au détournement de fonction et d’objectif noté depuis quelques temps sur» leurs écran et ondes», mentionne la note. Laquelle précise : «de même, un courrier a été adressé (à D-Media), le 21 septembre 2018, pour rappeler l’obligation pour les médias audiovisuels de respecter les principes d’équité et d’équilibre.» Le non-respect des injonctions du Cnra expose ainsi le groupe D-Média (Sen Tv et Zik Fm) à des pénalités qui peuvent aller de l’amende à la suspension de l’émission ou du programme voire au retrait de l’autorisation », prévient le Cnra.

Georges Emmanuel NDIAYE

 

À voir aussi

Pont de l’émergence: La femme agressée en vie, ses bourreaux arrêtés

Fin de cavale des bourreaux de la femme agressée sous le Pont de l’émergence mercredi …

Gutierrez rappelle le Sénégal à l’ordre

Le Secrétaire général attire l’attention de l’Etat partie sur les violations dont a été victime …