Capture d’écran 2016-01-06 à 02.43.16

L’Unesco ressuscite Malick Niang

L’Unesco a organisé, en collaboration avec différentes municipalités européennes, courant décembre, un concours de chant regroupant des artistes de 28 pays du monde. Seuls trois pays africains notamment le Sénégal, le Gabon et la Sierra Leone y ont pris part. Les participants ont animé une tournée européenne initiée par l’organisation. Ce qui les a menés en Suisse, en Suède, en Italie, en Danemark et en Espagne. Et c’est à Madrid que les prix ont été remis. Le chanteur Malick Niang qui représentait le Sénégal dans ce concours a gagné le prix.‘’Ce n’était pas évident pour moi. J’ai été sélectionné après avoir répondu à un appel à candidature de l’Unesco. J’ai quitté le Sénégal sans informer la presse. J’attendais d’avoir le prix pour le faire’’, déclare-t-il. Les choses n’ont pas été une simple promenade de santé. En effet, à chaque étape de la tournée un sujet d’actualité comme l’émigration clandestine, le racisme ou encore les droits humains était au menu. Les différents candidats devaient axer leurs chansons sur cela afin de délivrer des messages. ‘’Je chantais en wolof mais il y avait un traducteur qui se chargeait de dire au jury les messages donnés dans ma chanson’’, affirme-t-il. A la fin du concours en plus d’avoir remporter le prix, Malick Niang est aussi nommé ambassadeur de bonne volonté par l’Unesco. Et comme si cela ne suffisait pas, la mairie d’une commune madrilène lui a décerné une mention spéciale. Un dîner a été même organisé en son honneur à l’en croire. ‘’Au cours d’un de mes concerts, j’ai remarqué que le public était divisé en deux groupes bien distincts. J’ai demandé pourquoi c’était ainsi et on m’a dit que ce sont deux communautés qui avaient des problèmes. Elles évitaient de se toucher pour avoir encore des ennuis. Les deux groupes voulaient qu’on chante encore. J’ai pris le micro pour leur dire que j’allais leur animer un concert si elles acceptaient de se mélanger au cours de ce dernier’’, relate-t-il. Et comme par hasard, tout le monde était d’accord. Malick Niang a alors tenu sa promesse et eux aussi ont fait ce qu’ils avaient dit. ‘’C’est pour cela que le maire m’a honoré’’, confie-t-il.Absent du marché sénégalais du disque, depuis 2004, ce prix va lui permettre de rebondir. Même si l’auteur de ‘’pikirma’’ dit ne pas être affecté par ce vide. Car, au cours de la tournée avec l’Unesco un label s’est intéressé à son travail et lui a proposé aujourd’hui de travailler avec lui. ‘’Il ne reste plus qu’on signe pour que cela se concrétise. Les négociations sont terminées et les deux parties sont d’accord sur l’essentiel des points’’, informe-t-il.

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

10688912-17616609

Il est dans la liste des rappeurs et producteurs les plus riches des USA. Sa …