L’Université du Sénégal orienta sera réalisée, confirme Maryy Teuw Niane

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a réaffirmé, dimanche à Dakar, la volonté du gouvernement de réaliser une Université du Sénégal oriental de Tambacounda (USOT), avant d’apporter des assurances concernant l’état d’avancement des travaux de nombreuses infrastructures universitaires.

 « L’Université du Sénégal oriental est une université particulière, car c’est une université technologique’’, a-t-il avancé lors d’une plénière à l’Assemblée nationale, au cours de l’examen du projet de budget de son département pour l’exercice 2016.
« Le concept pédagogique est déjà fat (…), nous sommes en train de travailler dessus et chercher des financements. C’est une décision du président de la République et donc elle sera réalisée », a-t-il assuré.
Selon Mary Teuw Niane, il n’est toutefois « pas possible de faire progresser tous les projets en même temps. « Il faut les échelonner », a-t-il dit, évoquant par exemple la réalisation annoncée d’une deuxième université publique dakaroise à Diamniadio, à la sortie de la capitale.
La convention de financement de cette Université, baptisée du nom du professeur Ahmadou Makhtar Mbow, a été déjà signée, a-t-il précisé.
Mary Teuw Niane a indiqué qu’il avait été retenu, en accord avec le groupe d’entreprises en charge de sa réalisation, que la première phase des trabvaux se terminerait en octobre 2016, permettant l’ouverture de cette université.
Il s’ensuivra une dernière phase des travaux, qui devrait prendre fin en juin 2017, a souligné le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
.
S’agissant de la construction de l’Université du Sine Saloum El Hadj Ibrahima Niasse, « toutes les questions » relevant du ministère de tutelle ont été réglées, « il ne reste plus que la convention de financement à signer », a-t-il relevé.
Celle-ci a été déposée au ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, appelé à diligenter la suite de ce dossier.
Mary Teuw Niane a rappelé que dans le domaine de la recherche et de la qualité des enseignements, « des efforts sont en train d’être faits, avec le développement d’une plateforme de formation de très haut niveau à travers notamment le programme de construction de 100 salles de travaux pratiques ».
Selon M. Niane, différentes facultés et Unités de formation et de recherche (UFR) ont été dotées en équipements pour une valeur totale de 2 milliards de francs CFA.

Voir aussi

INSTALLATION DU GROUPE LOCAL DES PARTENAIRES DE L’EDUCATION- UN OUTIL POUR AGIR ENSEMBLE

Le Groupe local des partenaires de l’éducation (Glpe) du Sénégal a été installé officiellement avec …