SPORT

LUTTE – BOMBARDIER- Que dalle à gagner face à Balboa !

  • Date: 5 novembre 2015

 Peu importe les raisons, « Bombardier » fuit ses potentiels adversaires, en voulant affronter Rocky Balboa, un adversaire exotique.  Pourtant, très contesté pour le titre du « roi des arènes », le B52 semble ne pas conquérir l’antre national. Pourquoi s’évader alors ?

Cautionner le challenge financier pour « Bombardier » comme raison d’affronter Rocky Balboa faucherait le débat. Et surtout quand il se murmure que le lutteur toucherait le double de ses cachets habituels au moment de son ascension. Cette affiche en dit long. C’est une question d’exclusivité. Cette confrontation arrange, bigrement, le promoteur Mansour Aw et l’adversaire du « roi des arènes ». Le défi, c’est sans doute être le premier à réussir ce coup après l’échec d’Aziz Ndiaye  à affronter Balla Gaye 2 alors « roi des arènes » à ce lutteur méconnu.

Pour Rocky Balboa, c’est une opportunité de plus d’être médiatisé dans un pays où il n’était connu que par deux sur dix personnes. Mais, que gagne « Bombardier » à se mesurer à un banni du Cng ?

Rocky Balboa : Un pari risqué

Balboa n’est pas sorti de nulle part. Il n’est pas à son premier défi d’un « roi des arènes ». Le lutteur sénégalais vivant en Suisse avait lancé un défi à Yékini dans ses meilleures formes. Puis c’était Balla Gaye 2. Et aujourd’hui « Bombardier ». Balboa ne vise en effet qu’à mettre  fin à  l’invincibilité des grands. Le choisir serait très osé pour la carrière de celui qui va l’affronter. Ce lutteur pratique le kick boxing. Il ne maîtrise pas la lutte traditionnelle. Une opposition de styles.

Tapha Tine et Yékini : Des revanches en vue

Le challenge financier est la seule motivation de « Bombardier » à affronter Balboa. Et sa couronne de roi importe peu dans cette décision. Pourtant  un roi contesté pour son manque de charisme et de punch, « Bombardier », qui a fait la peau à Balla Gaye 2, devrait avoir  le souci de  soigner son image avec un adversaire coriace, issu de la cour des grands.  Déjà, le leader de l’écurie Mbour a deux belles revanches à prendre sur ses bourreaux : Yékini et Tapha Tine.  A cet effet, le B52 doit, soit revenir sur ses traces, accorder ces revanches à ces bourreaux ou poursuivre avec un lutteur de la cour des grands. Ce  challenge permettra à l’actuel « roi des arènes » de faire  taire ses détracteurs.

Issiaka TOURE

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15