ECONOMIE

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET LA FRAUDE L’Union Européenne appui l’OFNAC à hauteur 264 millions Fcfa

  • Date: 1 décembre 2016

L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) a organisé hier, à Dakar, un atelier de formation de ses enquêteurs sur « la lecture et l’analyse de la cohérence des états financiers et principaux documents comptables ». A cet effet, l’union européenne a apporté son appui financier estimé à 264 millions de nos francs.

Cet accord a pour objectif de promouvoir l’intégrité dans la gestion des affaires publiques et privées. « Par cet appui, l’UE et l’OFNAC visent à prévenir et combattre la corruption, mais aussi réduire la fraude ainsi que la corruption par la répression », a fait savoir M. Sdrvoeter Clemens, premier conseiller à la délégation de l’union européenne. Il précise que cet appui de l’UE est destiné à la formation, la sensibilisation, la communication, la recherche et les enquêtes. Selon Seynabou Diakhaté, présidente de l’Office nationale contre la fraude, les formateurs mettront à leurs dispositions des supports pédagogiques qui devront permettre un bon déroulement de la session, notamment des copies des états financiers étudiés, des notes techniques relatives aux normes comptables, ainsi qu’aux normes d’audit et de contrôle. Le successeur de Nafi Ngom Keita a exhorté ‘’ses’’ enquêteurs à travailler de concert et en parfaite synergie pour la mise en place de réseaux forts en vue du développement d’une approche riche et plurielle, capable d’apporter une riposte efficace au phénomène complexe de la fraude et de la corruption.

Plus d’une dizaine de dossiers sur la table de l’OFNAC

Par ailleurs, la présidente de l’Office national contre la fraude et la corruption (OFNAC), Seynabou Ndiaye Diakhaté, a trouvé sur sa table plus d’une dizaine de dossiers, mais aussi des plaintes. « J’ai hérité de nombreux dossiers, de beaucoup de dossiers, en plus d’une dizaine que nous sommes en train d’étudier », a déclaré la présidente de l’OFNAC. Interrogée sur le nombre de dossiers sur lesquels travaille l’OFNAC, elle précise qu’il y a beaucoup de plaintes, « mais nous sommes soumis aux principes de la confidentialité. Les gens ont confondu l’OFNAC avec un justicier ou un mini parquet », a-t-elle soutenu.

 

Khady Thiam COLY

Leave your comment

Please enter your name.
Please enter comment.

1 2 3 4 5

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15