22 décembre, 2014
Accueil » ECONOMIE » LUTTE CONTRE LA PAUVRETE A LINGUERE: Un atelier de renforcement des capacités, sous la supervision de Hunger project
LUTTE CONTRE LA PAUVRETE A LINGUERE: Un atelier  de renforcement des capacités, sous la supervision de Hunger project

LUTTE CONTRE LA PAUVRETE A LINGUERE: Un atelier de renforcement des capacités, sous la supervision de Hunger project

Dans le cadre de la lutte contre la faim et la pauvreté dans le département de Linguère, un atelier de lancement du programme multi- acteurs pour l’éducation non formelle et la promotion de la santé de la reproduction avait pour cadre la ville de Dahra Djoloff.
Selon Alassane Pouye, chargé de programmes de Hunger project Sénégal, l’objectif de la rencontre c’était de partager avec l’ensemble des acteurs sur le programme multi-acteurs. A l’en croire, le programme compte renforcer les capacités techniques des néo alphabètes, en vue de faciliter leur insertion socioprofessionnelle, outiller les jeunes déscolarisés, à travers un perfectionnement, améliorer le contrôle citoyen et la bonne gouvernance au niveau local. Revenant sur le menu de l’atelier, M. Pouye dira que les objectifs tournent autour de la bonne préparation du programme et de la sensibilisation de l’ensemble des partenaires potentiels.

Au terme du projet qui va durer trois ans, les participants pourront bénéficier d’une formation qualifiante vers l’insertion professionnelle, les acteurs impliqués dans la mise en œuvre du projet, une compréhension commune de leurs rôles respectifs. Le premier adjoint au maire de Dahra, Ada Coumba Ndiaye, se dit très satisfait du programme qui cible les jeunes et les femmes, piliers du développement d’une localité. L’inspecteur départemental de l’éducation de Linguère, Madieng Fall, sera dans la même lancée, saluant le souci d’améliorer l’éducation et la santé, les mamelles du développement. La satisfaction sera le sentiment commun des participants qui relayeront l’émotion des populations du Djoloff et leur espoir restauré par l’Ong Hunger project Sénégal, engagée à combattre la faim et la pauvreté, à travers diverses actions.

Pour rappel, dans sa première phase, ce même programme avait permis d’alphabétiser 650 femmes des zones de Coki et de Dahra, en vue de mettre en place une structure formée d’animateurs relais, pour poursuivre les efforts consentis dans le domaine de l’éducation non formelle .

Samba Khary Ndiaye

REWMI QUOTIDIEN