Mohammed_Boun_Abdallah_Dionne_PM_00_3

LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE- 234.260 emplois ont été créés depuis 2012

234.260 emplois, hors secteur agricole, ont été créés, depuis 2012. C’est ce qui ressort du rapport annuel des statistiques du travail présenté, hier, lors du Conseil interministériel sur l’emploi.

Le Premier Ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a présidé, hier, un Conseil interministériel sur l’emploi. Le rapport annuel des statistiques du travail présenté, à cet effet, a révélé que 234.260 emplois, hors secteur agricole, ont été créés, depuis 2012. Par ailleurs, il ressort dudit rapport que 46% des demandeurs d’emploi n’ont aucune formation et ne disposent d’aucun diplôme. Ainsi, le Premier Ministre est revenu sur la problématique de l’articulation entre la politique de croissance et la politique d’emploi, d’une part et de l’alignement de celle-ci aux projets du PSE, d’autre part. Dans ce cadre, il a rappelé l’urgence de mettre en œuvre la Stratégie Nationale pour l’Emploi (SNE), en cohérence avec le Plan Sénégal Emergent (PSE), avec un accent particulier sur la promotion de l’emploi en milieu rural, la transformation structurelle de l’économie et le renforcement du capital humain, à travers l’éducation et la formation. Il a rappelé que l’emploi est au cœur des priorités du chef de l’État qui a déclaré 2016, année de l’emploi des jeunes. C’est ainsi que dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE), en plus des réformes majeures portant sur le Code du travail, le statut fiscal, la convention État-Employeur, d’importants dispositifs d’accompagnement et de soutien à la création d’emploi ont été mis en place notamment l’ANPEJ, le Programme d’Urgence de Lutte contre le Chômage et le sous-emploi des Jeunes (PULC-EJ), le PRODAC, le FONSIS, le FONGIP et la BNDE… Ainsi, pour booster l’emploi des jeunes, il a été décidé de réactiver le Haut Conseil pour l’Emploi et la Formation. Ce n’est pas tout. Une réunion bimestrielle sera organisée avec tous les acteurs concernés, sous la présidence du Ministre chargé de l’emploi, pour le suivi rapproché des projets et programmes sur l’emploi. Il s’est également agi de renforcer les mécanismes d’incitation à l’embauche par le secteur privé, à travers l’octroi de crédits d’impôt et la redynamisation de la convention État–Employeur.

Mouhamadou BA

Voir aussi

cooperation_senegal-japon

Réhabilitation du port de Dakar: Le Japon injecte 22 milliards

Le Japon vient de mettre à la disposition du Sénégal des financements d’environ 22 milliards …