téléchargement (5)

LUTTE CONTRE LES ACCIDENTS ROUTIERS L’ANPAVH milite pour une agence de la prévention routière

Pour mieux prendre en charge les accidentés et prévenir, le président de l’Association Nationale des Personnes Accidentées Vivant avec un Handicap (ANPAVH), Ousmane Ndoye, plaide auprès du Gouvernement pour la création d’une Agence de la prévention routière afin de veiller aux comportements des citoyens sénégalais.

En organisant  la 3éme Édition de la journée de prière pour la réduction des accidents au Sénégal, en partenariat avec l’Imam Ratib de la Grande Mosquée de Dakar, Imam Alioune Moussa Samba, le ministère des Transports terrestres, le directeur des Transports routiers El Hadji Seck Ndiaye Wade, le ministère de la Santé et de l’Action sociale et la Compagnie Serigne Seck Sénégal/ PneusC3S,  l’ANPAV demande la mise en place d’une agence  pour veiller et prévenir des accidents de la circulation. « L’ANPAVH propose au Gouvernement de mettre sur pied une Agence de la prévention routière pour veiller aux comportements des citoyens sénégalais. Cette agence peut s’autofinancer et mettre beaucoup d’argent dans les chaises de l’État, veiller au changement du parc automobile, mettre sur pied des hôpitaux orthopédiques. Mettre sur pied un centre de secourisme qui sera en relai avec le groupement des Sapeurs-pompiers », soutient Ousmane Ndoye devant les membres du Gouvernement.

Tous les jours, il y a presque  des accidents mortels ou graves. Selon le Pr Habib Sy, seul l’Hôpital Général de Grand-Yoff (HOGGY) fait plus de 16.000 interventions par an, l’Hôpital régional de Thiès fait également plus de 200 interventions par mois sans compter l’Hôpital régional de Kaolack, de Fatick etc. Sur ce, l’ANPAVH constante qu’il existe qu’un chirurgien orthopédique qui couvre la région de Kaolack, de Fatick et la région de Kaffrine. Le président de l’Association Nationale des Personnes Accidentées Vivant avec un Handicap (ANPAVH), Ousmane Ndoye, dénonce le manque de médecins qualifiés pour prendre en charge les accidentés « Ces régions devraient avoir plus de personnels qualifiés pour secourir les victimes d’accidents qui meurent souvent à cause des lenteurs dans les interventions. Car, avec une intervention rapide, on peut sauver des vies des citoyens sénégalais et en même temps éviter les paralysies causées par les accidents », clame-t-il.

Prenant part à la journée de prière, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a manifesté sa volonté de faire d’Ousmane Ndoye, patron de l’ANPAVH, l’ambassadeur des accidentés. Sur ce, Eva Marie Coll Seck a annoncé le renforcement des structures hospitalières pour une meilleure prise en charge des accidentés de la circulation. Et pour la matérialisation de ce projet, elle a annoncé le recrutement de 1.000 agents de la santé qui sera effectif à partir de ce mois de juillet 2016.

L’ANPAVH a remercié l’Imam Ratib de la Grande Mosquée de Dakar, Imam Alioune Moussa Samb, le directeur des Transports routiers El Hadji Seck Ndiaye Wade, Mme Awa Marie Coll Seck, ministre de la Santé et de l’action sociale, ainsi que toute la presse sénégalaise et  le Dg de Dakar Dem Dikk (DDD). Cette association compte aussi sur  le soutien du président de la République au forum sur la sécurité routière qui se tiendra au mois de juillet prochain.

Ibrahima Khalil DIEME

Voir aussi

waly ballago seck

AFFAIRE DE LA RANGE ROVER “VOLEE” Wally Seck inculpé et placé sous contrôle judiciaire

L’artiste musicien Wally Ballago Seck n’est pas sorti indemne de son face à face, hier, …