Accueil / SOCIETE / Lutte contre les violences faites aux enfants Eden se dit déterminé dans le combat

Lutte contre les violences faites aux enfants Eden se dit déterminé dans le combat

 Depuis plus de 20 ans, l’Eden n’a pas cessé de mener des combats, allant dans le sens de lutter contre les violences qui pèsent toujours sur les enfants. C’est ce qui explique également l’organisation de plusieurs activités de la part de cette organisation, pour lancer un appel à l’endroit des autorités par apport aux maltraitances dont cette couche a été toujours victime et autres.

Eden, qui est en partenariat avec d’autres organisations, contribue encore pour l’éducation aux enfants. D’après Ibrahima Khalilou Diagne, qui fait partie des responsables d’Eden, « cette organisation, qui défend la cause des enfants, existe depuis 20 ans. Elle est parvenue à se positionner comme une organisation de référence dans la promotion et la protection des enfants. Ses réalisations sont marquées par une nette valeur ajoutée dans les domaines de la participation des enfants, l’éducation des enfants défavorisés, la lutte contre les violences, l’accompagnement des femmes, la promotion de la citoyenneté et du volontariat et de l’enregistrement des enfants à l’état civil », déclare M. Diagne, à travers un communiqué distribué à la presse.

Pour lui, « l’anniversaire d’Eden intervient dans un contexte national marqué par la mise en œuvre de la Stratégie nationale de protection de l’enfant (Snpe), de l’Acte 3 de la Décentralisation et, surtout, du Plan Sénégal émergent (Pse) qui accorde une importance particulière au capital humain et à la protection sociale », dit-il.

« Diambour » a abrité des séances sur les réalisations de cette organisation et le lancement du site web depuis son existence jusqu’à nos jours, en présence du ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, de la coordonnatrice de la Cape et du président de la Conafe. Selon le président d’Eden, « cette organisation ne baissera pas ses bras pour apporter assistance aux enfants dans tous les domaines et que des résultats positifs ont été enregistrés depuis le démarrage des activités de l’éducation pour le développement de l’enfant ».

Sada MBODJ

À voir aussi

Migrations internationales l’Onu dénonce les «horreurs inimaginables» subies par les migrants en Libye

Au retour d’une mission d’observateurs du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme en Libye, …

Wade refuse que l’AIBD porte son nom

L’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, a fait part mercredi à Kaolack (centre), de son …