Accueil / SANTE / Lutte contre l’obésité Il n’existe aucun produit miracle

Lutte contre l’obésité Il n’existe aucun produit miracle

Il n’existe pas au monde un médicament contre l’obésité. La révélation a été faite par Pr Abdoulaye Lèye, enseignant à la Faculté de Médecine

‘’Une fois qu’on est obèse, il n’existe pas de médicaments  pour perdre du poids. Autrement dit, contrairement à ce qu’on nous fait comprendre pour des questions de marketing. Un médicament qu’on peut prendre contre l’obésité n’existe nullement.’’ Ces révélations sont du Pr Abdoulaye Lèye qui s’exprimait lors d’une journée de sensibilisation du Centre d’excellence africain  (CEA) mère-enfant de la Fac de Médecine. ‘’A travers le monde, il n’existe qu’une injection qui est autorisée à être utilisée pour aider celui qui doit perdre du poids et qui est vraiment obèse’’, a-t-il insisté. Cependant, précise-t-il, ‘’il y a un pilier qui est incontournable pour perdre du poids : c’est l’activité physique et le régime.’’  A l’en croire, il est nécessaire de se mettre dans la perspective de prévention parce qu’une fois installé, il s’agira de traiter plusieurs maladies associées et c’est beaucoup plus difficile.

Donc il est capital de se mettre dans la stratégie de prévention qui  tourne essentiellement autour des modifications des styles de vie, des mesures hygiéno-diététique et une augmentation de l’activité physique. «  Que ça soit l’activité physique, si cela aide à digérer tant mieux, mais la tisane en tant que telle et tout ce qui est vendu en pharmacie pour dire que ça fait maigrir, il faut faire attention. Il y a de ces tisanes qui déclenchent des diarrhées et des crampes qui sont extrêmement dures et, s’il n’y a pas de régime d’activité physique, ça ne sert pas à grand-chose. Il faut faire attention à ne pas être déséquilibré au plan nutritionnel. Il faut se mettre dans une perspective de longue durée et de modification de style de vie sans trop se torturer », a expliqué M. Lèye. Qui ajoute que le fait de sauter un repas en faisant le régime est une fausse précaution. En réalité, ce qui importe, c’est ce qui est ingéré en termes d’aliments sur les 24 heures. Si on saute un repas alors que sur les deux autres repas on mange beaucoup plus que ce qu’on aurait dû répartir sur trois, cela n’a pas de sens.

Donc, il faut vraiment manger aux heures ciblées, et de façon régulière, en respectant les compositions classiques. Cependant, le médecin de souligner que tout ce qui tourne autour de l’alimentation, c’est dans la cuisine des maisons que cela commence. « Le slogan qui  dit manger moins gras, moins sucré, moins salé, doit dépasser le stade de slogan pour se traduire sur nos aspects de tous les jours. Aussi pour l’activité physique, on doit se mettre dans les dispositions  pour toujours augmenter la quantité de calories qui est dépensée au jour le jour. Que ce soit dans ces activités professionnelles et autres », a-t-il laissé entendre. Et souligne que pour les risques de l’obésité,  il faut s’en inquiéter puisque à vue d’œil, il y a beaucoup plus de gens qui deviennent obèses et si on y prend garde, cela favorise le diabète, l’hypertension artérielle, tout ce qui est troubles lipidiques et accidents vasculaires cérébrales (crise cardiaque, Avc).

La Présidente de l’amicale des étudiants de la faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontologie, Aida Thiaw, de son côté, de dire que cette cérémonie organisé chaque année, permet de promouvoir l’esprit d’excellence au sein de leur faculté. Selon elle, de la 1ère à la 7ème année de la faculté, ils ont primé 19 étudiants avec un ex-aequo. Ce qui prouve ainsi que la FMPO occupe toujours la place de meilleure fac de l’UCAD avec 98% de taux de réussite.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Réduction des Risques Vih/Tb: Les journalistes mieux outillés

L’Alliance nationale des communautés pour la santé a tenu, hier, un atelier d’orientation des journalistes. …

Santé oculaire: Les chiffres de la cécité et de la déficience visuelle

À l’instar de la communauté internationale, le Sénégal va célébrer au deuxième jeudi du mois …