Accueil / SOCIETE / Lutte contre les rapts d’enfants- Le Collectif pour la Protection de l’Enfance veut des actes concrets

Lutte contre les rapts d’enfants- Le Collectif pour la Protection de l’Enfance veut des actes concrets

Le Collectif pour la protection de l’enfance a marché ce week-end, de la poste de Médina au rond-point de l’hôpital Abass Ndao pour dénoncer les rapts et tueries des enfants.

Les membres du Collectif pour la Protection de l’Enfance, accompagnés des enfants et de leurs parents, ont envahi les rues de Dakar, à travers une marche de protestation contre les enlèvements et meurtres répétés des mômes. Ils dénoncent avec la dernière énergie ces actes ignobles et demandent au Gouvernement de passer de la parole aux actes concrets. Nous estimons qu’il est plus que temps pour le gouvernement de lancer sa stratégie de protection en matière d’agression et d’exploitation des enfants », a déclaré le Collectif pour la protection de l’enfance. « L’enfant en danger doit être protégé par les adultes qui ont connaissance des situations à risque ou des violences que l’enfant pourrait subir. Les violences faites aux enfants sont de graves atteintes à leur intégrité physique et mentale, ainsi qu’à leurs droits. L’exposition précoce à la violence a été reconnue par la communauté scientifique internationale comme la principale cause de mortalité précoce et de morbidité à l’âge adulte’’, a souligné le Collectif. Qui demande à ce que des mesures soient urgemment prises afin de mettre un terme à cette escalade de violences. Le Collectif propose la mise en place, dans tous les hôpitaux, de médecins référents sur les violences faites aux enfants et la mobilisation des professionnels en contact avec les enfants en les formant à la détection et aux conduites à tenir face aux violences faites aux enfants. Pour le Collectif, il est nécessaire d’apporter un soutien psychologique aux victimes et à leurs familles par une gratuité des soins aux victimes attestées de ces pratiques.

Khady Thiam COLY

À voir aussi

Drame de Demba Diop: Me Sarr fait libérer 3 supporters

Placés sous mandat de dépôt avec d’autres jeunes Ouakamois depuis plus d’un an, dans le …

Meurtre de Mariama Sagna: Les aveux du 2e présumé meurtrier

«J’avoue être co-auteur du meurtre de Mariama Sagna mais je n’ai pas participé au viol. » …