Accueil / Education / Lutte contre le tabac : Les élèves du lycée Kennedy sensibilisées

Lutte contre le tabac : Les élèves du lycée Kennedy sensibilisées

Le Soleil- Le Programme national de lutte contre le tabac (Pnlt) a tenu récemment une séance de sensibilisation sur les méfaits du tabac à l’intention des élèves du lycée John Fitzgerald Kennedy.

Compte tenu du fait que les jeunes (filles et garçons) fument dès le bas âge, le Programme national de lutte contre le tabac (Pnlt) a ciblé les écoles. Dans ce cadre, les élèves du lycée John Fitzgerald Kennedy ont bénéficié d’une séance de sensibilisation. Devant une centaine de jeunes filles de cet établissement de 3.000 élèves, les spécialistes du Pnlt ont fait des exposés sur les méfaits du tabac. Pour le Dr Mamadou Sy, « c’est mieux de sensibiliser les jeunes dès le bas âge ». Car, « on note aussi que le tabagisme est de plus en plus présent chez les jeunes filles. Pourtant pour avoir une belle peau, être en bonne santé ou être mère sans risque, il faut éviter de fumer », a-t-il conseillé.

Le censeur du lycée, Aïssatou Sy Sow, a informé que l’établissement n’a pas attendu le Pnlt pour sensibiliser les jeunes filles sur les dangers du tabac. Elle a rappelé que le gouvernement scolaire prend en charge ces questions. Car, «beaucoup de filles nous arrivent à l’âge de 12-13 ans et il faut les conscientiser très tôt », a-t-elle avancé. Le directeur de la Prévention, El hadji Mamadou Ndiaye, a confirmé que les écoles sont maintenant une cible « parce qu’ayant constaté que l’épidémie du tabagisme s’est installée dans les pays en voie de développement comme le Sénégal. Et parmi les populations touchées, il y a la cible jeunesse qui est très atteinte par ce fléau vu que la consommation de tabac est très importante aussi bien chez les garçons que chez les jeunes filles ». Pour lui, « on doit aller très vite auprès de ces jeunes et les sensibiliser sur les méfaits du tabagisme sur l’organisme ». Il a cité les risques cardiovasculaires, la survenue de cancers, le manque de concentration scolaire, etc. M. Ndiaye a soutenu qu’il y a aussi des conséquences financières avec des pertes extrêmement importantes causées par l’achat du tabac, mais aussi celles liées à la gestion des maladies occasionnées par ce produit. « Ce qui est un fardeau économique le directeur de la Prévention a précisé que cela va bientôt s’appliquer.

Oumar KANDE

À voir aussi

Les universités d’Afrique de l’Ouest en conclave à l’Ucad

L’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar accueille du 6 au 8 novembre prochain, à Dakar,  la …

Grève à l’UVS: L’Etat débloque 90 millions Fcfa

Les auditeurs de l’Université virtuelle du Sénégal, qui avaient entamé une grève pour réclamer leurs …