images (3)

LUTTE : VAINQUEUR DE BAYE MANDIONE Baboye, si c’est le dernier…

 Le Mbarodi (Ndlr : le lion, en langue peul), après une longue période de disette, est ressuscité, samedi dernier, en terrassant Baye Mandione à Kaolack. Une victoire acquise de belle manière sur un lutteur à la fleur de l’âge.

Tous les pronostics étaient en faveur du lutteur de Thiaroye. Baboye, depuis quelque temps, a occupé la position d’outsider. L’âge du lutteur de Pikine, aux yeux des observateurs, était un handicap. Baboye n’a pas manqué d’emboucher un point à ses « chroniqueurs du dimanche ».

Comme à ses années de gloire, Baboye n’a pas reculé. Il a déclenché les hostilités et dirigé le combat pour trouver la clé, sur un geste technique de vrai judoka. Une bagarre de la rue déséquilibre Baye Mandione et son adversaire de s’accrocher sur son « nguimb » et le basculer tout doucement sur le dos à même le sol.

Le Pikinois retrouve ses sensations après trois années de disette. Bombardier avait pris sa revanche suite à la défaite du  16 avril 2006 enregistrée au stade Maniang Soumaré de Thiès, sur Baboye, dans la salle mythique de Bercy. Depuis le 9 juin 2013 à Paris, le bourreau de Baye Mandione était resté dans les ténèbres. Il sort, enfin, sa tête de l’eau. Si c’est le dernier… Le Mbarodi pourrait s’ouvrir la porte de sortie avec tous les honneurs. Il aurait été dans ce cas, en 23 ans de carrière, un lutteur hors norme doté d’un courage de Lion.

Issiaka TOURE

Voir aussi

telechargement-4

TOURNOI DE DOHA : LES JUNIORS RÉUSSISSENT UN SANS FAUTE LORS DE LA PREMIÈRE PHASE

L’équipe nationale des moins de 20 ans a bouclé, ce samedi, le tournoi de Doha (Qatar) …