téléchargement (4)

Lycée Limamoulaye

Le feu couve au Lycée Limamoulaye où le maire de Ndiarème Limamou Laye et les autorités scolaires sont à couteaux tirés au sujet des cantines que la municipalité a érigées devant l’établissement. Le maire veut revendre les cantines à 4 millions alors que le proviseur s’y oppose. Ce dernier est soutenu par une bonne partie des populations riveraines qui s’opposent à ce que l’école soit transformée en un marché avec tout ce que cela comporte comme risque d’insalubrité et d’insécurité pour les potaches. Un collectif est en train de prendre forme pour croiser le fer avec l’édile de la localité qui ne veut pas reculer.

Voir aussi

barthelemy dias

Barthelemy Dias octroie des bourses aux étudiants de sa commune

L’éducation et la formation font des préoccupations majeures du maire de Sacré Coeur. En effet, …