Accueil / Education / Lycée technique André Peytavin : Lancement de nouvelles filières qui débouchent sur l’emploi

Lycée technique André Peytavin : Lancement de nouvelles filières qui débouchent sur l’emploi

Le Soleil- Un nouveau programme de formation pour l’obtention du Brevet de technicien supérieur (Bts) en conception et réalisation d’équipements agricoles (Crea) au lycée technique André Peytavin (Ltap) de Saint-Louis a été lancé par le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat. L’information émane du proviseur de cet établissement scolaire, Momar Amar. Avec l’appui de nos partenaires canadiens, ce nouveau programme sera bientôt mis en place et va s’ajouter au Bts «Maintenance de machineries agricoles» déjà développé selon l’Approche par compétences (Apc) par le projet Esp-Epe dans l’établissement, mis en œuvre par Collèges et instituts Canada (Cican) et financé par Affaires mondiales Canada.

M. Amar s’exprimait, hier en présence de l’Inspecteur général de l’éducation et de la formation Abdoulaye Ndiaye, par ailleurs directeur des études de l’Ecole normale supérieure d’enseignement technique et professionnel, du représentant du ministère de la Formation professionnelle, Babacar Ndiouck, du secrétaire général du conseil départemental, Amath Dia, et des responsables canadiens du projet Esp/Epe. Il a mis à profit cette journée de lancement pour rappeler que ces nouvelles formations viennent répondre à la demande de Saint-Louis (entreprises et collectivités locales) d’ouvrir la filière agricole au lycée technique André Peytavin, dans le but de soutenir les ambitions de cette région à devenir le grenier du Sénégal. Aussi, a-t-il précisé que les entreprises expriment le manque de techniciens supérieurs compétents dans le développement d’équipements et d’outils novateurs pour répondre aux besoins du secteur agricole sénégalais qui est en pleine expansion et en plein changement au Sénégal.

De l’avis de Momar Amar, l’agriculture sénégalaise de demain a besoin d’employés qualifiés pour développer des outils adaptés qui contribueront à l’amélioration des cultures, à l’augmentation des productions et à l’essor du secteur. La formation en Maintenance de machinerie agricole (Mma), dispensée depuis 5 ans au Ltap et qui a fait l’objet d’une révision de programme récemment, a été ainsi validée au cours de cette journée de lancement officiel du Bts en conception et réalisation d’équipements agricoles.

Mbagnick Kharachi DIAGNE

À voir aussi

Bourses d’Israèl à la faculté des lettres Des étudiantes empochent chacune 300.000 CFA

L’ambassade d’Israël au Sénégal et la Faculté des lettres et sciences humaines de l’université Cheikh …

Ebullition du système éducatif : le saems n’exclut pas une année blanche

Le Syndicat autonome des enseignants du moyen et secondaire (Saems) a déposé un préavis de …