Accueil / SOCIETE / Mac de Thies Les détenus mettent fin à leur diète

Mac de Thies Les détenus mettent fin à leur diète

Fini la diète. Les détenus de la maison d’arrêt et de correction de Thiès ont mis fin à leur grève de la faim. Ceci grâce à la médiation entamée par le Garde des Sceaux, Ismaila Madior Fall.

 Les 400 détenus de la prison de Thiès, qui étaient en grève de la faim pour protester contre les dures conditions de vie carcérale, ont mis fin à leur diète. Des négociations entre les détenus grévistes et l’administration pénitentiaire ont abouti à un accord permettant d’améliorer les conditions de détention en échange d’un arrêt de la grève. « Il y a eu un nettoyage de la prison. Les téléphones portables et autres drogues ont été vidé. Et certains détenus se sont livrés à une grève de zèle. Mais tout est finalement rentré dans l’ordre, la grève est maintenant terminée », a déclaré Ismaila Madior Fall sur la Rfm.  Pourtant, selon le Ministre de la Justice, la Mac de Thiès est l’une des maisons d’arrêt qui respectent le plus les standards en matière de prison. C’est la Mac qui respecte le plus le ratio en termes de plafond budgétaire. C’est l’une des prisons où il y a le moins de détenus. « Mais ce qui s’est passé là-bas, c’est que récemment, il y a eu une opération de fouille qui a été effectuée. Et, l’administration pénitentiaire a nettoyé la prison, des portables ont été confisqués, tout ce qui était stupéfiant a été également pris. Certains détenus ont voulu, je pense, observer une sorte de grève de zèle. Mais, dans l’ensemble, tout est rentré dans l’ordre. La grève est terminée ». Expliquant les réels motifs de la grève, l’administration pénitentiaire révèle qu’elle est liée aux longues détentions préventives. « Ce qu’il s’est passé hier, c’est qu’ils ont émis le souhait d’exprimer un certain nombre de doléances. Lorsque j’ai été informé par le Directeur, je me suis rendu à la prison et lorsque les détenus m’ont fait part de leurs doléances, je leur ai donné les explications qui s’imposaient. En réalité, c’était un malentendu. Parce qu’eux-mêmes m’ont dit que pour ce qui est des doléances relatives au fonctionnement de la prison, nous sommes d’accord avec vous, il n’y a pas de problème », détaille l’inspecteur Mouhamed Lamine Diop

M BA

À voir aussi

Mort de Fallou Sène: Le présumé meurtrier devant le Tribunal militaire

Le Procureur près du Tribunal de Saint-Louis, Ibrahima Ndoye a bouclé  son enquête sur la …

Marche du 24 Mai des étudiants: L’opposition et Wade  »persona non grata »

  Les étudiants ne veulent pas de l’opposition à leur marche pacifique du 24 mai …