POLITIQUE

Macky 2012 dénonce une tentative de déstabilisation du pays par des opposants

  • Date: 13 août 2015

La coalition Macky 2012 a fustigé les comportements concernant les jets de pierres à l’endroit du cortège présidentiel. Assimilant de tels actes à « une tentative de déstabilisation du pays » par « une certaine opposition », la coalition Macky 2012 tire un bilan satisfaisant de la politique du chef de l’Etat sur les plans social, éducatif, énergétique, économique, judiciaire.

La coalition Macky 2012 va au-delà de cette attaque. Pour signifier qu’au « moment où l’écrasante majorité des Sénégalais exprime ouvertement sa satisfaction (eu égard aux différentes réalisations), une certaine opposition uniquement préoccupée par l’obtention du fauteuil présidentiel s’agite et verse dans les campagnes sinistres d’intoxication et de désinformation de l’opinion ».

Et ladite coalition durcit le ton : « ce qui nous parait inacceptable, c’est que cette opposition élabore un plan de déstabilisation de notre pays et de liquidation physique du président de la République ».

Elle en veut pour preuves, « l’instrumentalisation de l’affaire Karim Wade, la programmation de tournées visant à amener la communauté internationale à isoler notre pays, la récupération politique de faits divers, la saisine de juridictions spécialisées pour obtenir le bannissement de notre pays et tout récemment la mise à exécution d’un plan savamment élaboré pour amener une poignée d’étudiants à attenter à la vie du président Macky Sall lors de sa visite à l’université Cheikh Anta Diop », font comprendre les membres de la coalition.

Des logiques qui poussent la coalition Macky 2012 à appeler « les institutions compétentes à traquer les commanditaires et les exécutants de telles forfaitures et à les traduire devant les tribunaux appropriés pour que de tels faits ne puissent plus se reproduire ».

« Quand on jette des pierres, on veut blesser, c’est pour attenter à une vie et cela est inacceptable, c’est intolérable. Ceux qui ont fait cela ont porté atteinte au choix de chaque Sénégalais ayant élu le président Macky Sall » s’est offusqué Babacar Guèye, président de la commission communication de la coalition.

Sur le recours de Karim Wade à la Cour suprême, Macky 2012 demande à ses avocats « d’arrêter leurs gesticulations qui, de toutes manières, n’auront aucune incidence sur ce qu’en dira la Cour le 20 août prochain ».

Elle poursuit que c’est « dans la lutte contre l’impunité que le président Macky Sall s’est engagé à faire en sorte que la mort de l’étudiant Bassirou Faye soit élucidée pour ainsi dire que pour la première fois au Sénégal, la mort d’étudiants ou d’élèves ne restera pas non clarifiée par les voies judiciaires ».

Par ailleurs, se satisfaisant des mesures prises par le gouvernement pour gérer « convenablement » le phénomène des inondations ainsi que le Pse, Macky 2012 dit appuyer « fortement », et encourage le président à continuer les réformes.

En d’autres circonstances, Macky 2012, dans son plan d’actions, décide de s’engager dans une tournée nationale pour combattre la désinformation et se dit résolument engagée aux côtés du Président Sall pour contenir toute l’opposition réunie pour les prochaines joutes électorales.

Le Soleil

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15