Accueil / ACTUALITES / Macky à Touba: Branle-bas de combat entre adversaires et alliés

Macky à Touba: Branle-bas de combat entre adversaires et alliés

La visite programmée du Président Macky Sall à Touba, le 25 octobre prochain fait déjà beaucoup de bruits.

Serigne Modou Bousso Dieng a brandi, dans la presse, la menace d’accueillir Macky avec des brassards rouges, appuyés en cela par une bonne partie de l’Opposition et certains petits fils de Touba.

En guise de riposte, le pouvoir et ses partisans ne comptent pas se laisser faire. Tout est organisé pour réussir une visite qui sonne comme un défi à quelques mois de la présidentielle de 2019.

C’est pourquoi, dans la foulée, le Secrétaire général du Cadre de concertation libérale, Mohamed Samb, qui nous a saisis par téléphone, s’oppose à ces actes de défiance contre le Chef de l’Etat et a tenu à mettre en garde ‘’les hommes politiques tapis dans l’ombre, que Macky sera très bien accueilli à Touba’’.

Du côté de l’Alliance pour la République, les responsables sont en train de s’affairer pour que cette visite soit une réussite éclatante.

En tout état de cause, le Khalife général des Mourides a ordonné, via son Porte-parole Serigne Bass Abdou Khadre, que l’hôte de Touba soit bien accueilli par les populations comme cela se fait à chaque arrivée d’un hôte de marque.

Commentant les propos prêtés à Ousmane Sonko, lequel pense que les anciens Présidents doivent être fusillés, Mohamed Samb est d’avis que ‘’ces propos sont discourtois, malhonnêtes et maladroits’’.

Il pense que ‘’les Sénégalais doivent faire attention à cette race d’hommes politiques qui sont accusés d‘être de collusion avec l’ennemi’’.

Il soutient que Sonko n’est pas républicain, mais plutôt quelqu’un qui cherche à ‘’assassiner nos valeureux Chefs d’Etat, de Diouf à Macky’’.

Il exhorte les Sénégalais à faire bloc derrière Macky Sall pour le parrainer et voter pour lui en 2019 car ayant mis le pays sous les rampes de l’émergence tant souhaitée.

Georges E. Ndiaye

À voir aussi

Kayar: La mer engloutit les maisons et stations d »essence

Ce matin, lundi 19 novembre 2018, les côtes maritimes de « Kayar, la poissonneuse» ont physiquement …

Ousmane Ngom à Doha

L‘ancien ministre de l’Intérieur sous Wade serait-il le nouveau médiateur entre le Président Macky Sall …