Accueil / ACTUALITES / Macky : adouber Ousmane Ngom et perdre le pouvoir

Macky : adouber Ousmane Ngom et perdre le pouvoir

Ousmane Ngom a cheminé avec Wade avant de lui tourner le dos  pour créer son propre parti, le PLS, et intégrer le gouvernement PS. Deux ans après, en 2000, Diouf  qu’il louait perd le pouvoir avec lui.

Wade est alors élu. Ousmane Ngom qui l’avait quitté et diabolisé jusqu’à l’inviter à le rejoindre à la Mosquée de Mermoz pour jurer on ne sait quoi, fomente un rapprochement et retourne au PDS, en y dissolvant son petit parti.  Wade, tolérant,  l’intègre et perd, comme Diouf,  le pouvoir.

Aujourd’hui, c’est Macky Sall qui a le pouvoir. Et Ousmane Ngom dont la sinuosité est de notoriété publique, concocte encore un plan  d’intégration de son pouvoir qui lui prépare, dit-on, une sinécure. Comme Diouf, comme Wade, Macky risque alors de ne point survivre d’un compagnonnage avec cet homme qui semble être une poisse.

Son image ne passe pas. Son parcours ondoyant fait de lui l’incarnation  d’une contre valeur  dans un jeu politique où on découvre que celui qui ne croit en rien, on est prêt à tout y faire.

Et cet homme, Monsieur Ngom,  est prêt à tout faire. Mais  il est un véritable porte-malheur car  tout  pouvoir qu’il intègre est défait à l’élection qui suit. Diouf et Wade l’ont appris à leurs dépens. En lui tendant les bras comme ses prédécesseurs, Macky Sall ne risque-t-il pas de perdre lui aussi le pouvoir  comme eux avec lui ?

Domou rewmi

Share This:

À voir aussi

Khalifa Sall  Un prisonnier si encombrant pour le Macky

L’information fut insoutenable, excessive, abusive et considérée comme inique et injustice. Khalifa Sall est interdit …