ACTUALITE

Macky, avait-il des taupes chez les libéraux ?

  • Date: 13 octobre 2015

Le président de la République doit vraiment rire sous cape. Des personnes, qui n’étaient pas là, lors des durs moments, sont aujourd’hui nombreux à vouloir changer de fusil d’épaule. Aujourd’hui, ils ne portent plus de cagoules. Macky Sall doit bien choisir. Car beaucoup de ces personnes crient famine. Avant-hier socialistes, hier libéraux, aujourd’hui marrons… glacés.

Tous les chemins mènent vers le palais. Ou le Méridien Président. Chacun fait de son mieux pour être dans les grâces de Macky Sall. Mais nombre de ces nouveaux adhérents ne pouvaient plus voir leur nouvel ami, il y a de cela quelques années. Lorsque Macky Sall s’était vu fermer les portes du palais présidentiel. Lors de ces moments où on lui faisait la guerre via la Génération du Concret. Personne du temps des vaches maigres n’osait rôder autour de sa maison de Mermoz. Ni le soutenir, comme lors de son passage chez les limiers de la Sûreté urbaine…

Mais tout s’est passé trop vite. Entre les deux tours. L’on se demande même avec cette grande vague de ralliements, si Macky Sall n’avait pas des « taupes » chez les libéraux. Tout porte à le croire. Vu tous ces visages estampillés bleu jaune et qui frottent, frottent encore pour devenir marrons. Ils ont eu des avantages indus. Et maintenant, ils en redemandent. Pour devenir ces grandes dames ou ces grands messieurs. Influents et liquides. Ils sont de plus en plus nombreux à vouloir quitter la barque bleue. Affichant le plus grand sourire. Certains ont trouvé la petite astuce, des liens de parenté avec la famille présidentielle. Dire qu’il ya quelque année, ils avaient un autre patronyme.

Mais à l’Alliance pour la République, on ne roule pas sur l’or. On  n’y entre pas avec un sésame. Automatique. Sauf pour quelques cas.  Toutes ces personnes qui veulent être sous les feux de la rampe manquent de tout. Certains circulent dans de vieilles berlines, comme c’est le cas pour cet ancien Dg de la Lonase. Chacun d’eux cherche à rallier le camp de cet ancien Premier ministre qui a élu le candidat Abdoulaye Wade en 2007. Ils perdent des couleurs, passent par les médias, pour se donner de l’importance.  Car de l’autre côté, beaucoup de responsables Apéristes préfèrent se tirer dessus, plutôt que de trouver des bases. C’est le cas en Casamance, au Saloum et à Saint-Louis.

Dans cette guerre pour la Présidentielle, c’est la guerre des tranchées. Certains ont créé des mouvements de soutien qui vendent le Plan Sénégal émergent.  Le plan des socialistes pour se faire réélire !!!D’autres grands attendent les audiences nocturnes pour partager les moments forts. Comme les années universitaires,  les souvenirs des pains rassis, des nuits blanches. Mais Macky Sall a tout compris comme disait le chanteur.

Les élections au Sénégal ont leur réalité. Les Français ne votent pas, les groupements de femmes sont matures et les jeunes très versatiles.

Ndèye DIAW

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15