macky-sall-e1412511157664

Macky en symbiose avec la communauté Tidiane

Le Président Macky Sall a eu le génie de réussir la prouesse d’entretenir avec les familles religieuses du Sénégal, de forts liens d’entente et de confiance. Ces relations si étroites rendent bien compte d’une complémentarité entre le Temporel et le Spirituel. Régulateurs sociaux, les religieux du Sénégal sont incontournables dans la consolidation de la stabilité nationale. Avec sagesse, ils ont le génie de prévoir l’avenir et d’anticiper le futur par une approche diagnostique de tout ce qui cerne et concerne la Nation. Et c’est dans une perspective de dialogue et d’échange que la Président Macky Sall a reçu récemment en audience, Seydi Abdoul Aziz Sy Al Amine et Seydi Mbaye Sy Mansour, pour s’entretenir de sujets d’intérêt national. Cette audience qui a duré des heures, s’est ainsi soldée par une convergence de vue et de vision qui, in fine, légitime un soutien à son action. Aperçu sur le contenu d’une audience décisive.

 Le chef de l’Etat Macky Sall a rencontré la Coordination des Dahiras Tidianes, conduite par Seydi Abdoul Aziz Sy Al Amine et Seydi Mbaye Sy. L’audience, nous confie-t-on, a eu lieu en marge de la 36ème édition des Journées Cheikh Ahmad Tidiane Chérif dont le parrain fut El Hadj Ibrahima Niasse, Baye Niasse. A signaler que la famille de Baye Niasse a apporté une contribution de 10 millions de nos francs. L’argent, selon nos sources présentes à la rencontre, a été donné au porte-parole du Khalife des Tidianes, qui l’a ensuite remis à la Coordination.

En effet, il est important de souligner que jamais la communauté Tidiane n’a été en marge de la conduite des affaires de la Cité. Sa parole citoyenne est liée à une conception patriotique de la pratique religieuse dans un territoire à promouvoir en vue du bien commun, de l’intérêt des adeptes en particulier, et de tous les citoyens en général.

Déjà Seydi Abdoul Aziz Sy Dabakh (1904-1997), connu pour sa

sainteté et son œcuménisme, intervenait régulièrement dans la gestion des affaires publiques quand le pouvoir politique se trouvait dos au mur en période de crise sociale ou postélectorale. Avec la marche du temps et l’évolution démocratique, le Sénégal s’est retrouvé dans une stabilité politique avec un Président de la République démocratiquement élu, une opposition qui s’oppose et une Société civile dynamique qui assume ses fonctions.

Mais le rôle de régulateur social joué par le défunt Khalife affectueusement appelé Mame Dabakh, est poursuivi par ses héritiers dont Seydi Abdoul Aziz Sy Al Amine et Seydi Mbaye Sy Mansour, connus pour leur attachement inextricable à la vérité, à la paix sociale et à l’intérêt national.

Leur autorité sur la communauté Tidiane du Sénégal et particulièrement sur la Coordination qui réunit les familles de cette confrérie, est l’expression d’une force morale légitimée par leur sacerdoce et leur impartialité sur les questions relatives à la vie terrestre.

Macky Sall a avec eux des relations étroites, renforcées par une immense estime et un grand respect qui, au-delà de son statut de Président de la République, renvoient aux relations culturelles qui existent entre un fils et un père.

En les recevant régulièrement, il poursuit une tradition de complémentarité qui a toujours existé entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel. Cette audience dont les échos sont parvenus au Quotidien Rewmi, a été une sorte de symposium sur tout ce qui cerne et concerne le Sénégal, « de l’Agriculture à la Culture, de la Jeunesse aux personnes du 3

ème âge, des ressources minières avec la polémique du Pétrole et du Gaz à l’hydraulique, de l’Education à la Santé, de la politique diplomatique à la diaspora sénégalaise, de la sécurité des biens et des personnes à l’intégrité territoriale, de la géopolitique actuelle avec une opposition féroce à la nouvelle architecture de la République avec le HCCT », entre autres.

Une convergence de vue et de vision

L’audience a duré des heures. Après des échanges féconds, les deux guides religieux ont prodigué de sages conseils au Président Macky Sall pour le maintien de la paix civile et sociale et pour une politique de développement intégral et solidaire profitable à chacun et à tous.

Une convergence de vue a rythmé les discussions. Sur le Pétrole, Seydi Al Amine a demandé à Macky Sall de « persévérer pour aboutir à une exploitation fructueuse des ressources minières, dans l’absolue transparence en continuant à publier les contrats signés et à rendre compte à la Nation sénégalaise». « L’opposition politique est bien dans son rôle. Le Sénégal est un pays où la démocratie est une valeur de civilisation. L’opposition a le devoir de s’opposer dans la paix et dans le cadre de la loi », a précisé Seydi Mbaye Sy Mansour.

Macky Sall a donné des garanties qui ont rassuré les deux guides religieux. « Servir le Sénégal est le seul objectif qui m’anime », a-t-il précisé. « Mon unique ambition est de réaliser l’émergence économique et sociale de notre pays », a-t-il poursuivi en indiquant que sa volonté « est d’entretenir des relations saines avec l’opposition ». Dans cette ornière, Seydi Mbaye Sy Mansour et Seydi Abdoul Aziz Sy Al Amine ont exprimé à Macky Sall ce qu’ils attendent de lui, entre autres : « assurer une gouvernance en phase avec la morale, respecter ardemment la Loi fondamentale, promouvoir les jeunes et les femmes et mener une fertile politique d’émergence nationale ».

En procédant ainsi avec Macky Sall au diagnostic de son action en cours, de son programme, des actes posés jusqu’ici dans divers secteurs, Seydi Abdoul Aziz Sy Al Amine et Seydi Mbaye Sy Mansour ont prié pour lui en lui exprimant leur totale satisfaction et leur résolution à le soutenir.

Un soutien légitime et décisif

Les deux guides religieux, responsables moraux, sont en convergence avec Macky Sall sur son action et son programme. Selon des sources, « ils lui apportent et lui apporteront leur soutien tant qu’il reste dans l’ornière de la vision qu’il a définie pour le Sénégal et du programme qu’il a élaboré ».

Dès lors qu’aucun homme ou femme politique, qu’aucun parti ne se montre encore capable ni de réaliser un nouveau projet de société échappant à la logique d’une politique politicienne d’éternelles contestations, ni même de le concevoir et de le proposer, ils restent confiants en Macky Sall.

Donner davantage de l’emploi aux jeunes par le financement de projets générateurs de revenus, promouvoir la femme, assurer une politique agricole prolifique, donner à l’économie halieutique sa place, poursuivre le modernisation infrastructurelle, maintenir la paix et construire la Nation en faisant mieux et plus sont, entre autres, les points de convergence qui ont marqué l’audience entre Seydi Al Amine, Seydi Mbaye Sy Mansour et le Président Macky Sall. Le chef de l’Etat, nous informent nos interlocuteurs, les a rassurés sur tous les points débattus. ‘’Mon seul ambition est de servir le Sénégal et voir une bonne relation avec l’opposition’’, a confessé Macky à Al Amine et Serigne Mbaye Sy Mansour. Ces derniers, porte-étendards de la communauté Tidiane, ont renouvelé leur soutien au président Sall surtout pour ses ambitions pour le Sénégal.

En tout cas, le soutien qu’ils lui apportent est, en conséquence, le résultat de convergence de vue sur les grands défis qui interpellent le Sénégal. Ce soutien a ainsi une totale légitimité. Indubitablement, il sera décisif.

Pape Ndiaye et M. BA

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Ousmane Sow Un Géant de l’Art s’éteint

Le monde des Arts est en deuil. Ousmane Sow est mort ! L’artiste aux mains ingénieuses …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *