ACTUALITE

Macky n’a plus rien à faire à Ouaga

  • Date: 24 septembre 2015

Il s’est investi comme personne ne l’a jamais fait pour que la guerre n’éclate pas au Burkina. Il a donné de son temps et de son énergie pour réussir le pari. Même si, par moments, le découragement  a pu le gagner face aux récriminations de la classe politique qui ne semble pas encore assez mûre, quand  dans la quête du retour à la paix, elle exige d abord  de sceller le destin des mutins.

Il est aisé de comprendre le désarroi des Burkinabés. Après une douzaine de morts enregistrés dans le rang des manifestants, il est tout à fait normal  de refuser  de passer par pertes et profits, les exactions du Général Diendéré et de ses hommes.

Mais vouloir en faire tout de suite une condition sine qua non pour un retour au calme, alors que le militaire aux abois possède encore des hommes et des armes  pour se montrer plus dangereux si on l’accule, relèverait d’une naïveté politique  à même de faire sombrer le pays. Ou au moins de le diviser en camps de pro Diéndéré e t pro Kafando. .
Tout, en son temps donc ! Le Président Sall qui a réussi sa mission, n’a plus rien à faire  au Burkina. C’est aux populations locales  de prendre la relève, mais de façon subtile et intelligente pour ménager toutes les parties. Croire que le putsch est complètement consommé, serait une  autre erreur.

Cheikh Ba

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15